déshydrater des légumes

Comment déshydrater des légumes ?

La déshydratation, en cuisine, est une technique qui permet de retirer l’eau des aliments en vue de leur conservation. Cette méthode permet de prolonger les saveurs et les arômes de vos fruits, légumes, viandes, herbes aromatiques ou encore fromage. Chez vous, à la maison, vous pouvez appliquer différentes techniques de séchage afin de réaliser de savoureuses recettes, de quoi régaler toute la famille.

Quelles sont les méthodes de séchage des fruits et légumes ?

Afin d’obtenir une déshydratation rapide et efficace des aliments, il est important de les réduire en petits morceaux. Pour les fruits et les petits champignons, ils peuvent être séchés tels quels. En revanche, pour sécher à la même vitesse, les plus gros fruits et légumes doivent être dénoyautés et découpés en tranches fines et régulières.

Les aliments destinés au séchage seront ensuite étalés sur les plateaux ou grilles, en une seule couche. Veillez à garder un petit espace entre les morceaux de fruits ou de légumes pour favoriser la circulation de l’air. Durant le processus de déshydratation, tâchez d’intervertir les plateaux du séchoir ou du four et de retourner les aliments pour favoriser un séchage uniforme.

Pour obtenir des fruits et légumes bien secs, vous pouvez procéder de différentes manières aussi efficaces les unes que les autres. Tout dépend des aliments que vous voulez sécher.

Déshydrateur alimentaire

Dans les régions avec un taux d’humidité élevé où il n’y a pas de soleil à cause de la saison (pour les champignons en automne, les pommes et raisins en fin de saison, les tomates…), un déshydrateur alimentaire est recommandé. A l’intérieur du déshydrateur, des plateaux sont empilés sur lesquels sont disposés les aliments à déshydrater. Le processus de séchage se fait lentement à une température douce.

Le déshydrateur est doté d’un système de ventilation qui permet d’accélérer le temps de séchage. Spécifiquement fabriqué pour le séchage des aliments, le déshydrateur alimentaire intègre un thermostat afin de réguler la température pour un séchage optimal. L’appareil peut être utilisé en toute saison et à n’importe quelle heure (il est doté d’un minuteur). Sa consommation énergétique est à prendre en compte, car le déshydrateur fonctionne à l’électricité. Son prix peut aller de 30 euros à plusieurs centaines d’euros pour les modèles les plus élaborés permettant le séchage d’importantes quantités d’aliments. Voici quelques modèles.

Déshydrateur alimentaire inox Buffalo

C’est un modèle de déshydrateur de haute qualité et robuste, étant conçu en acier inoxydable. Il est doté de commandes numériques, lui permettant une facilité d’utilisation. Ce matériel permet de sécher de nombreux types d’aliments, comme les herbes et les épices, les légumes, les fruits, mais également la viande et le poisson. Il peut également être utilisé pour faire lever du pain.

Déshydrateur Excalibur 4 plateaux

Ce déshydrateur de qualité est l’équipement parfait pour le séchage et la déshydratation de vos aliments, fruits et légumes. Il s’agit d’un produit de qualité, doté de 4 plateaux. Il n’abimera pas vos aliments durant son utilisation.

Déshydrateur alimentaire 10 plateaux avec minuterie

Ce déshydrateur alimentaire 10 niveaux est une machine permettant, en toute efficacité, de déshydrater de nombreux types d’aliments tels que les légumes, les fruits et les poissons. Avec cet appareil, la conservation des produits sera beaucoup plus longue grâce à sa capacité de l’extraction de l’eau des aliments. Son utilisateur pourra ainsi manger des produits de saison toute l’année. De plus, ce modèle professionnel permet de régler le temps ainsi que le processus de déshydratation. Sa plage de températures est de +35 à 70 °C.

Four domestique

Le four de cuisine est une alternative à un déshydrateur pour le séchage de la plupart des fruits et légumes. Pour ce faire, le thermostat du four doit pouvoir être réglé à 40 – 50 °C et le four doit être muni de la fonction chaleur tournante. Les fruits, légumes, champignons sécheront très bien au four domestique. Les herbes aromatiques, en revanche, supporteront mal les températures du four. Et pour cause, le séchage des herbes aromatiques doit être réalisé à une température de 30 à 35 °C.

séchage au four domestique

A l’ombre

Certains fruits et légumes peuvent subir un séchage sans appareil spécifique, à condition qu’il fasse chaud et sec. Par exemple, les herbes aromatiques peuvent être tout simplement disposées à l’ombre, sur des surfaces recouvertes de papier, dans un local bien aéré. Elles doivent être régulièrement retournées. Pour les piments, la viande salée ou les champignons, on peut les suspendre à des fils accrochés en hauteur pour bien les déshydrater.

Au soleil

Le séchage au soleil est le moyen le plus efficace pour déshydrater les aliments. Les rayons du soleil favorisent un séchage lent et doux des fruits et légumes. Des modèles de séchoirs peuvent s’acheter dans les commerces spécialisés. Vous pouvez ainsi utiliser un séchoir solaire ou sécher les aliments simplement en les exposants au soleil (fruits, tomates, pommes de terre…), en les découpant en lamelles ou en chips.

Comment se conservent les aliments après la déshydratation ?

Déshydrater les aliments permet de les conserver pour une période de 6 à 12 mois selon les produits. Les aliments séchés doivent être conservés dans des contenants hermétiquement fermés afin qu’ils ne réabsorbent pas l’humidité ambiante. Si vous n’avez pas de boîtes hermétiques, vous pouvez vous rabattre sur des sachets pour aliments en plastique zippés étanches. Pour les aliments acides (fruits, tomates, etc.), évitez les boîtes métalliques à cause du risque d’oxydation.

Il est primordial d’emballer les fruits et légumes immédiatement après le séchage. Après quelques semaines de conservation, vérifiez qu’il ne se forme pas de moisissure à l’intérieur. Si vous en trouvez, c’est que le séchage a été incomplet.

Notons tout de même qu’il existe des recettes savoureuses à base d’aliments séchés pour une nourriture saine adaptée aux goûts de tout un chacun.

Séchage au soleil

Quels sont les avantages de la déshydratation des aliments ?

Retirer l’eau des aliments permet la concentration des sucres, notamment pour les fruits. Le séchage des fruits et légumes empêche la prolifération des bactéries, des moisissures et levures responsables de la décomposition. Au regard d’autres méthodes de conservation, le fait de déshydrater les fruits et légumes présente plusieurs avantages :

  1. Vous n’avez plus besoin de congeler vos fruits, légumes, viandes et champignons une fois que vous les aurez passés au déshydrateur. Votre cuisine ne sera plus encombrée de nombreux bocaux nécessaires aux conserves classiques.
  2. Le séchage des fruits et légumes préserve une grande partie des vitamines présentes dans les aliments et l’intégralité des minéraux. En revanche, les vitamines B et C seront partiellement détruites.
  3. Le séchage n’atténue pas la saveur des tomates, pommes ou viandes.
  4. Une fois déshydratés, les aliments diminuent de poids et de volume. Ils tiendront peu de place dans votre espace de stockage.
  5. Le risque d’intoxication alimentaire se trouve considérablement diminué, voire nul. En particulier pour les produits végétaux. Les fruits et légumes impropres à la consommation sont facilement reconnaissables par l’apparition de moisissures.

On pense souvent que pour un séchage plus rapide des aliments, il suffit d’augmenter la température. C’est pourtant une mauvaise idée. Si la température de séchage n’est pas adaptée, les vitamines seront dégradées, la couleur des aliments altérée et une croûte sèche comme du cuir recouvrira les fruits et légumes. De plus, de l’humidité restera à l’intérieur des aliments et, mal déshydratés, ils se conserveront mal.

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *