Formation pour ouvrir un restaurant

Quelles formations obligatoires pour ouvrir un restaurant ? 

Ouvrir un restaurant ne nécessite pas forcément un diplôme. Toutefois, les formations sont obligatoires, notamment celles pour obtenir le permis d’exploitation et l’hygiène alimentaire ou la méthode HACCP.

Ouvrir un restaurant requière de créer une entreprise, il est donc important de suivre certaines normes pour obtenir une licence d’ouverture. Parlons des formations obligatoires pour ouvrir un restaurant, règles exigées en France.

Les formations obligatoires pour ouvrir un restaurant

Même si vous n’êtes pas diplômé, l’ouverture d’un restaurant nécessite des formations et des autorisations. Ce sont des bagages pour mener votre projet à bien. Il est nécessaire aussi d’obtenir certaines autorisations pour ouvrir votre restaurant.

L’obtention du permis d’exploitation

Une formation payante est obligatoire pour obtenir le permis d’exploitation. La durée de cette formation varie selon les expériences professionnelles du restaurateur. Voici en détails les la répartition des horaires de la formation :

  1. Une formation d’une durée de 20 heures : réservée aux personnes qui ont moins de 10 ans d’expérience dans l’exploitation d’un débit de boisson.
  2. Une formation d’une durée de 6 heures pour les personnes qui ont plus de 10 ans d’expérience dans l’exploitation d’un débit de boisson.

Une fois la licence obtenue, le restaurateur peut exercer pour une durée de 10 ans. La licence doit être renouvelée au bout de 10 ans par une nouvelle formation. Cette formation sensibilise les employés du restaurant à des sujets comme la lutte contre les boissons alcoolisées, la protection des mineurs, etc. Elle est obligatoire pour obtenir la licence restaurant ou la licence permettant de vendre de l’alcool.

La vente d’alcool après 22h

Les établissements doivent avoir un permis s’ils souhaitent vendre des boissons alcoolisées à partir de 22 heures. Pour ce faire, le restaurateur doit suivre une formation spécifique. Pour ensuite obtenir un permis de vente de boissons alcoolisées la nuit.

Tout comme le permis d’exploitation, ce permis pour la vente de boisson alcoolisée est aussi accordé pour une durée de 10 ans. Le gérant doit passer une autre formation après 10 ans, pour renouveler le permis.

Formation restaurant

L’hygiène alimentaire

L’hygiène alimentaire nécessite aussi une formation. Elle doit être suivie par tout le personnel du restaurant. La formation du s’étale sur 14 heures. De ce fait, cette formation est une sorte de guide pour le restaurateur. Il a pour but de rappeler les dangers et les risques possibles en matière d’hygiène alimentaire. Sa mission est aussi de rappeler les règles obligatoires à respecter au niveau de l’hygiène alimentaire.

En effet, le restaurant risque un procès voire la fermeture si une des règles d’hygiène n’est pas respectée. Le respect de l’hygiène alimentaire garantit la sécurité des consommateurs ; il évite par la même occasion un possible procès pour le restaurant en cas de manquement.

Les démarches administratives pour ouvrir un restaurant

Pour ouvrir un restaurant, des réglementations doivent être suivies par le gestionnaire. Outre les formations pour l’obtention des différentes licences, le restaurant doit avoir un statut précis. Le restaurant est une société avec un personnel précis. Cette étape est obligatoire pour monter le projet. Vous devez aussi définir une activité précise avant de rédiger votre business plan de votre restaurant. Le montage et gestion du projet n’est pas difficile, toutefois, vous êtes contraint de suivre un guide pour créer votre restaurant.

La licence et le permis d’exploitation

La licence et le permis d’exploitation désigne la vente de boissons alcoolisées. Deux cas se présentent alors pour le restaurateur.

Dans un premier temps, le restaurant ne vend des boissons alcoolisées qu’à l’occasion des repas. Le restaurant doit être titulaire d’une licence de restaurant.

Le deuxième cas se présente pour le cas d’un bar restaurant qui vend les boissons alcoolisées, pendant et en dehors des repas. Dans ce cas, le restaurateur doit demander la licence de débit de boissons à consommer sur place.

Formations obligatoires pour ouvrir un restaurant

Les démarches juridiques

Vous devrez ensuite choisir le statut juridique de votre entreprise. Ceci est obligatoire dans la création d’une société de restauration. Le statut dépend des activités de l’entreprise, mais, vous pouvez aussi choisir les statuts comme : commerçant indépendant, SARL ou Société A Responsabilité Limitée.

Une fois la création du statut juridique de votre société, il est important de remplir ensuite les formalités d’immatriculation. Celles-ci peuvent se faire soit à la chambre des métiers, soit au registre du commerce et des sociétés.

Dans ces démarches juridiques, le restaurant peut demander les services d’un professionnel au niveau de la création d’entreprise, services qui sont payants.

Les normes à respecter

Si vous n’êtes pas diplômé en hôtellerie ou en restauration, vous pouvez créer votre propre société de restauration. Cependant, ces établissements ont une certaines normes à suivre et des démarches utiles pour mener le projet à bien.

Le local

Pour lancer son activité, le restaurateur doit être propriétaire d’un fonds de commerce. Le bail commercial est un simple contrat de location de local. Si l’activité est discontinue, il est possible de signer un bail saisonnier. Cependant, le fonds de commerce est l’ensemble des matériels, ou immatériels utilisés pour faire marcher un commerce ou une industrie. Du coup, au niveau de la restauration, le gérant du restaurant doit posséder un fonds de commerce pour pouvoir exploiter son activité.

Licence et permis d'exploitation

Les règles de sécurité

L’ouverture d’un restaurant se repose sur des règlementations. Les normes de sécurité s’imposent donc comme : le plan d’évacuation, les alarmes de sécurités, etc. L’établissement doit aussi donner de l’accessibilité aux personnes handicapées, Il doit avoir des horaires d’ouvertures fixes pour la tranquillité du voisinage.

Par ailleurs, le restaurant doit suivre des règles sanitaires. La cuisine doit respecter le principe de la marche en avant, ainsi que le choix du revêtement du sol. La surface d’une cuisine professionnelle doit être lavable. Il faut aussi penser à l’évacuation d’eau.

Ce que vous devez retenir pour ouvrir votre restaurant

L’autorisation d’ouverture d’un restaurant dépend du respect des normes et des règlementations imposées. Ces règlementations sont obligatoires pour chaque établissement œuvrant sur la restauration. Non seulement, elles assurent la sécurité des employés mais aussi celle des consommateurs. Du coup, chaque société doit miser sur l’intérêt de ses employés et ses clients. Il est aussi important de bien définir le statut et les activités de l’entreprise pour ne pas se perdre dans le montage et la gestion du projet.

Il se peut que le restaurant demande des services des agents professionnels dans la création d’une entreprise. Ceci permet de gagner plus de temps et garantit la bonne marche dans tout le processus administratif à suivre.

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *