Le Guide / Ouvrir son restaurant / Restaurant éphémère législation : Que faut-il savoir ?

Restaurant éphémère législation : Que faut-il savoir ?

Devenir un restaurateur professionnel nécessite une bonne connaissance concernant les possibilités existantes ainsi que les nouveautés. Comme nombreux domaines, celui de la restauration est également en constance évolution. De la cuisine gastronomique à la cuisine traditionnelle, jusqu’à la cuisine inventive, on a toutes les chances d’égayer nos papilles.

On entend souvent parler du concept culinaire « restaurant éphémère ou pop-up restaurant ». Aujourd’hui, ce type de restaurant gagne de plus en plus de terrain surtout dans tout Paris. Qu’en est-il des lois et licence qui régissent le restaurant pop-up ou restaurant éphémère ? Zoom sur le sujet.

Restaurant éphémère, quèsaco ?

Un restaurant éphémère ou restaurant pop-up est exactement un restaurant qui apparait et disparait subitement comme il s’est apparu. Tout à fait le contraire d’un restaurant traditionnel, le restaurant éphémère ou restaurant pop-up n’est jamais permanent. Ce genre de restauration passe par la location de place éphémère dont le temps d’activité et défini.

Par ailleurs, les restaurants pop-up utilisent entre autre les mêmes ustensiles et matériel de restauration professionnel que ceux des restaurants traditionnels. Comme ces derniers, le restaurant éphémère investi également dans le matériel CHR pro afin de pouvoir exercer convenablement leur activité tout en respectant les normes et règles requises en restauration.

Les restaurants éphémères se placent souvent dans des lieux touristiques comme ce qu’on rencontre souvent à Paris. Vous voyez, il opte pour le matériel de restauration professionnel afin de garder l’image d’un agréable lieu de régal professionnel même s’ils ne sont là que pour un court moment.

On distingue deux types de restaurants pop-up ou restaurants ambulants. Sachez que leur fonctionnent ne sont pas les mêmes. Dans un premier temps, il y a le restaurant pop-up ou restaurant éphémère proprement dit qui profite d’une place temporairement conçue pour cet effet comme les foires, salons, voire cantine d’entreprise. Puis, il y a les chefs néophytes ou étoilés qui exploitent des recettes d’autres restaurants pour venir cadencer et donner un coup de baguette magique aux assiettes des clients. Ces deux formes de restauration éphémère ont les mêmes valeurs : nomadisme et temporalité.

Les types de restaurant éphémère existant et les ustensiles

 food truck fete foraine

Trois types de restaurant éphémère existent actuellement :

  • Le food-truck ou le restaurant mobile : ce genre de restaurant utilise des ustensiles professionnels et opte pour le matériel de restauration CHR pro ;
  • Le restaurant de salon ou foire, voire, de marché : divers matériels de restauration professionnels sont également prisés par ce genre de restaurant éphémère ;
  • La restauration éphémère de Chef : équipé de matériel de restauration pro, il propose sa recette gastronomique de façon nomade. Ce genre de restaurant éphémère s’installe dans des lieux culturels comme les lieux historiques de Paris ;

Les avantages

pop-up-restaurant

Le restaurant éphémère possède plusieurs avantages, à n’en citer que :

Possibilité de tester différentes idées culinaires

La création d’un restaurant éphémère ou restaurant pop-up est une opportunité à risque réduit pour pouvoir tester différentes idées culinaires. Le temps passé d’un endroit à l’autre permet d’observer et de rénover votre carte, voire tout le fonctionnement du restaurant pop-up en entier.

Considérer son aptitude professionnelle de cuisinier

La création d’un restaurant éphémère permet de juger sa capacité de cuisiner comme un chef et de gérer comme un chef en situation réelle.

Capacité de gérer la finance

Les établissements provisoires vous permettent d’apprendre et de savoir gérer la finance d’un établissement et de faire un tri. Ainsi, vous saurez évaluer les risques et les investissements.

La législation en ce qui concerne les établissements éphémères ou pop-up

 FOOD-TRUCK

Pour chaque coin où les établissements pop-up s’installent, ils sont forcés de se soumettre à des législations administratives et logistiques. La licence requise pour un restaurant pop-up et celle d’un restaurant traditionnel est identique. Pourtant, les permis provisoires et assurances indispensables à l’implantation d’une restauration éphémère varie en fonction de l’agglomération sélectionnée. Par ailleurs, il est capital d’étudier le coin dédié à votre future cuisine puisqu’il inspirera le choix du matériel de restauration et personnel indispensable.

Voici quelques points à retenir.

La licence de boissons

La licence de boissons est la même que celui de la restauration traditionnelle et bar. Toutefois, la licence dépend de la nature des boissons à vendre, alcoolisées ou hygiéniques. L’apparence d’un restaurant qu’il soit pop-up ou traditionnel doit prendre en compte les mêmes normes d’hygiènes requises en restauration : stockage froid, nettoyage, contrôle sanitaires, aération, ventilations.

La formation en hygiène culinaire pour entreprise de restauration

À l’instar d’établissement traditionnel professionnel qui envahi la ville de Paris, le pop-up est également contraint à suivre une formation axée sur les normes d’hygiènes et de sécurité. Il est exigé que dans une entreprise de restauration, voire bar, une personne doit avoir suivi une formation d’hygiène alimentaire. Cette formation ne dure que deux jours et est agréée.

Le permis d’exploitation pour un établissement pop-up

Le permis d’exploitation pour un établissement pop-up n’est imposé que si vous envisagiez de vendre des boissons alcoolisées. Le permis d’exploitation est indispensable dès la création de votre établissement et est valide pendant 10 ans et n’est obtenu qu’après une formation attestée. Pourtant, il s’avère obligatoire de posséder la licence de vente d’alcool comme pour le bar, même pour un établissement pop-up.

Que ce soit un permis d’exploitation ou formation hygiène alimentaire, sachez qu’ils sont obligatoires quelle que soit la nature de l’établissement. Le permis d’exploitation et la formation peuvent être soutenus par Pôle Emploi.

L’approbation sanitaire pour un restaurant éphémère

Il est capital d’avoir une déclaration exploratoire auprès de la DDPP ou Direction Départementale en charge de la Protection de la Population, car des contrôles peuvent être réalisés.

En ce qui concerne l’assurance

Obligatoire, l’assurance joue un rôle important pour pallier les éventuels à risques alimentaires, et même pour les déplacements. Cette assurance est également obligatoire même pour le bar éphémère.

La législation sur le personnel

Le recrutement d’un ou plusieurs personnels pour un restaurant éphémère doit se soumettre à l’obligation de formation d’hygiène alimentaire et de sécurité.

Et pour l’autorisation du local ?

Quel que soit l’endroit où vous souhaitez installer votre établissement mobile, une demande d’autorisation est exigée. La demande doit se faire à la mairie ou auprès des organisateurs d’évènement. Le prix de l’emplacement doit être pris en compte ainsi que les branchements que ce soit en eau ou électricité, de même pour les parasols et zone de vente.

Les normes VASP du Food-truck ?

Pour les Food-truck, le véhicule doit avoir une homologation VASP « Véhicule Automoteur Spécialement aménagé pour le transport des Personnes ». Attention, le véhicule comme le camion à pizzas doit être homologué « VASP Magasin » afin d’avoir le permis d’utilisation. C’est pour l’assurance du camion. Cette homologation est exigée depuis l’année 2018 et se fait auprès de « DREAL » ou de la « DRIEE ».

Toute installation qu’elle soit gaz ou électricité doit être contrôlée par les sociétés agrémentées et aussi par les personnels des Mines. Afin de pouvoir exploiter un Food-Truck en tout droit, il est nécessaire de le déclarer et entre autre de suivre une formation propre à l’utilisation de restauration mobile.

Le siège social est également exigé

La création d’une entreprise de restauration nomade ou bar ambulant même à Paris, la législation ordonne que vous domiciliiez votre siège social. Votre domicile pourrait pallier le problème de siège social.

Ainsi, le guide concernant la législation du restaurant éphémère vous est présenté. Vous savez ce qu’il faut faire pour votre entreprise quelle que soit la nature de l’établissement.

Produits liés à ce guide

Demande de devis rapide


Votre Guide :

Jennifer

Jennifer

Equipe Expertise - Rédaction - Matériel-Horeca.com

Je suis Jennifer, passionnée de cuisine et spécialisée dans les équipements CHR – HoReCa. Par la vulgarisation des informations, j’ai la volonté de pouvoir partager mon expertise afin d’aider les professionnels à équiper leur établissement.

En savoir plus