Aujourd’hui, le food-truck est devenu une activité florissante dans le domaine du fast-food. Le food-truck est la dénomination de la restauration rapide, se déplaçant en camion, qui propose de la pizza, des burgers, des frites, des tacos, bref… tous les produits qui se préparent rapidement. 

Le démarrage de cette activité nécessite un business plan et une étude de marché bien précise. Cet article contient les informations nécessaires ainsi que quelques conseils pour ouvrir un food-truck promettant une rentabilité.

Quels sont les investissements de départ ?

camion ambulant

Comme toute autre activité, la création d’un food-truck nécessite des investissements de départ. Ces derniers représentent les besoins en matériel, le budget pour différents achats, etc. Le calcul de ces investissements contribue à la définition de la rentabilité de l’activité ou pas. 

L’achat du camion

Il faut estimer son investissement initial afin de connaître la rentabilité de l’activité à mettre en place. L’achat d’un camion est le principal investissement d’un food-truck. Le prix de ce dernier varie selon vos besoins. En général, un camion pour food-truck coûte entre 10.000 à 100.000 euros

Pour l’achat d’un camion, vous avez 2 possibilités : 

  • Acheter un camion d’occasion : pour cela, vous devez vous conformer aux normes d’hygiène, et aux différentes règles de la sécurité et de l’électricité, etc. 
  • Acheter un camion neuf : vous trouverez facilement un véhicule idéal pour votre activité. Pour l’achat d’un food-truck neuf, vous pouvez demander un devis en ligne, afin de connaître le budget à prévoir selon vos besoins.

 Une fois le budget pour le camion-restaurant définit, vous devez ensuite étaler ce prix sur plusieurs années. Ce dernier permet d’identifier son amortissement mensuel, et savoir si le food-truck vous sera une activité rentable ou pas. 

Les charges fixes

Une activité est dite rentable si les coûts fixes sont très faibles par rapport aux apports dans le bilan prévisionnel. Pour un food-truck, par exemple, une fois que le camion est acheté, vous avez la possibilité de l’exploiter avec très peu de coûts supplémentaires. En revanche, il est important de prendre en compte les dépenses suivantes : 

  • L’emplacement du food-truck : espace privée ou public, coût tarifé à la journée ou mensuel ;  
  • Les frais de déplacement ;
  • Les frais annexes comme la banque et l’assurance.

Ces coûts dépendent de votre structure juridique, et surtout de vos besoins : espace, dépense en eau et en électricité, etc. Ces dépenses sont très importantes afin de calculer la rentabilité du food-truck. 

La marge de manœuvre sur l’achat des marchandises et fournisseurs

Dans le cas d’un food-truck, la rentabilité dépend de la marge qu’il réalise sur les ventes. Vous pouvez jouer sur la qualité de vos produits, cette stratégie vous permettra d’avoir un panier moins élevé. En revanche, vous pouvez aussi jouer sur le prix du produit et minimiser les coûts d’achat. Cette technique permet de proposer un panier moyen à bas prix. 

Chaque choix est donc purement stratégique, mais la décision doit varier en fonction de votre emplacement, vos clients cibles, vos concurrents, etc. Cette étape est appelée, « l’étude de marché », elle est la toute première étape à franchir pour l’ouverture d’un food-truck sans franchise.

Néanmoins, quel que soit le choix de votre positionnement, il faut faire attention à la marge. Cette dernière va définir si votre activité va être rentable ou pas. Pour un restaurant traditionnel par exemple, la marge de manœuvre est 3 fois du prix d’achat des produits. 

Quel est l’utilité du business plan ?

snack ambulant

La création d’un food-truck est similaire à l’ouverture de toute autre entreprise de restauration, elle ne se fait pas en un seul coup d’œil, vous devez réfléchir à des idées précises. Afin de vous donner un concept précis sur la création d’entreprise, vous devez dresser un business plan

Le business plan est un document qui vous aidera à fixer chaque chiffre prévisionnel, une stratégie financière et commerciale afin de favoriser le développement de votre entreprise. Le business plan contribue à mesurer la rentabilité de votre projet, vous devez donc définir les points suivants : 

  • Le concept du food-truck ; 
  • La consommation habituelle et la clientèle visée ;
  • Le prix d’achat des produits ;
  • Le prix de vente des produits ; 
  • Les investissements nécessaires ; 
  • L’emplacement et le déplacement du food-truck ; 
  • La concurrence de l’entreprise ; 
  • La stratégie de communication ; 
  • Le statut juridique de l’entreprise. 

Comment accroître la rentabilité de son entreprise ?

food truck

La gestion de la rentabilité de son entreprise dépend d’un plan marketing bien défini. De ce fait, il faut communiquer votre activité afin de gagner plus de trafic. Il est donc essentiel que vos clients puissent connaître votre localisation. Pour ce faire, utilisez les réseaux sociaux afin de référencer votre activité : Facebook, Twitter, Instagramm, etc. Il existe aussi d’autres sites tels que Track dédiés pour un food-truck, un fast-food ou une restauration rapide. De plus, vous pouvez proposer des offres promotionnelles ou des séances de dégustation afin d’attirer plus de clients. 

En même temps, vous pouvez choisir votre parcours selon vos désirs, changer d’emplacement régulièrement afin de toucher une clientèle différente ou encore rester sur un même emplacement tous les jours afin de fidéliser les clients. Vous pouvez aussi proposer vos services pendant les occasions privées, les séminaires d’entreprise ou toute autre festivité…

Comment est le marché du food-truck en France aujourd’hui ?

Selon une étude en marketing, « Le marché des food-trucks en France », enregistre plus de 300 food-trucks dans toute la France, en plus d’une nouvelle création par jour. Au début de cette année, la mairie de Paris enregistre plus de 200 demandes d’emplacement pour les food-trucks sur les 18 derniers mois. Après les camions qui fument à Paris, de nombreux food-trucks ont envahi les emplacements clés de la ville comme : Canard Hupé, Eat the Road, etc. Aujourd’hui, toutes les spécialités culinaires sont représentées par le food-truck. 

L’investissement initial de la création d’un food-truck est de 40.000 euros, pour l’achat du camion. Ce prix offre à tous les jeunes entrepreneurs une possibilité d’ouvrir un établissement de restauration rapide, avec un investissement faible. 

L’investissement pour un food-truck est 4 fois inférieur à la création d’un restaurant traditionnel

Bref, pour un jeune entrepreneur, le démarrage d’une activité comme un food-truck est un investissement rentable si les démarches stratégiques, juridiques et financières sont respectées.