Le Guide / Bar & Café / Comment se servir d’un shaker ?

Comment se servir d’un shaker ?

De nos jours, l’utilisation d’un shaker est de plus en plus en vogue. Que vous soyez un professionnel dans la restauration ou d’un adepte de la musculation ou d’un particulier, utiliser un shaker électrique professionnel est indispensable. En effet, on peut l’utiliser pour la composition des différents cocktails avec différents aliments, du milk-shake aux fruits ainsi que pour mélanger les protéines. Or, beaucoup se demandent sur la façon d’utiliser un shaker. Du coup, cet article déniche le maximum d’informations nécessaires avec quelques astuces pour utiliser les shakers et de faire le bon choix du type et du modèle.

Quelles sont les étapes pour bien utiliser un shaker ?

Même si l’utilisation d’un shaker semble facile, il faut tout de même avoir le minimum de savoir sur les gestes à adopter pour que l’élaboration des cocktails soit réussie.

Utiliser un verre doseur

Pour une première utilisation de shaker, le mieux c’est d’utiliser un verre doseur. Il existe plusieurs types de verre de dosages sur le marché, mais le choix dépend de son utilisation. Utiliser des verres doseurs est très conseillée pour les débutants pour que le dosage des aliments suive les normes afin d’avoir un cocktail bien savoureux. Avec le temps, vous aurez les sens bien aiguisés sur le dosage nécessaire à la préparation des recettes de cocktail. De cette manière, l’utilisation des verres doseurs ne serait plus utile.

Ajouter les ingrédients sans les glaçons

Pour la préparation proprement dite, ajouter les éléments du cocktail dans le shaker sans mettre les glaçons. Cette technique permet de voir en amont l’ensemble du mélange. Si le mélange est bon, c’est là qu’il faut ajouter les glaçons.

Pour mélanger les ingrédients afin d’avoir un cocktail bien homogène, il faut fermer l’extrémité ouverte du shaker. Pour empêcher le liquide de s’échapper du shaker lorsque vous le secouez, le mieux c’est de bien faire un ajustement serré de chaque extrémité.

Cocktail avec shaker

Bien secouer tous les ingrédients

Une fois cette étape finie, inverser le sens du shaker pour que le bas passe en dessus. A l’aide des deux mains, secouez le plus fort que possible dans une hauteur au-dessus de l’épaule pendant 10 secondes. Après, tenez fermement le shaker dans une seule main tout en gardant sa position. Frappez avec la paume ouverte de l’autre main le bord en métal pour que les deux éléments composant le shaker se détachent l’un de l’autre.

Verser le cocktail dans le verre

Enfin, il suffit d’installer la passoire sur la partie en métal et de verser le cocktail dans un verre. Il est à souligner qu’il faut laisser les glaçons dans le shaker. Si le cocktail doit être servi avec des glaçons, le mieux c’est de mettre en premier la quantité nécessaire dans le verre et de verser après le cocktail. Il faut bien faire attention à la quantité pour que ceux-ci n’affectent pas le goût du cocktail. Pour cela, le mieux c’est de se référer aux indications des recettes.

C’est la même démarche pour mélanger les protéines. De ce fait, le shaker n’est pas tout simplement utilisé par les professionnels dans la restauration. Il peut aussi être utilisé par les particuliers et les adeptes de la musculation pour mélanger des protéines.

Se servir d'un shaker

Quels sont les gestes à adopter pour maitriser le shaker ?

Pour faire des cocktails parfaits, il ne suffit pas tout simplement de se munir d’un shaker et de mettre les ingrédients et de le secouer bêtement. Il faut avoir une bonne technique. Pour cela, il serait préférable de faire un entrainement de geste et de composition régulier.

Le juste dosage

La première partie pour faire un cocktail semblable à celui d’un barman professionnel est de faire un entrainement sans cesse du dosage des aliments. Cela reste nécessaire pour que la formule de chaque cocktail soit bien maitrisée. A part cela, la deuxième partie consiste à adopter le bon geste à exécuter pendant le mélange des produits avec le shaker.

Le bon geste à adopter

La technique est de mettre la main forte sur l’extrémité haute du shaker et l’autre main sur le bas et positionner les pieds de façon à avoir un bon équilibre et appuis. Cela étant, il faut faire un mouvement de l’avant vers l’arrière tout en dirigeant les shakers de haut en bas. Avant de préparer les cocktails dans le shaker, un dosage avec des cuillères de riz vous serait avantageux afin de simuler parfaitement les gestes et la vitesse des mouvements.

En suivant ces guides sur l’utilisation des shakers, vous aurez un geste professionnel pendant la conception du cocktail. Donc, il faut bien maitriser chaque composition adéquate à un cocktail d’alcool pour que le goût soit complémentaire. A chaque composition de cocktail, il faut mettre des glaçons. Une fois que le mélange soit bien homogène, il faut mettre un filtre sur le shaker avant de verser la boisson dans un verre. A chaque fois, il est nécessaire de mettre d’e nouveaux glaçons dans le verre, mais pas ceux qui ont déjà servi pendant la composition du cocktail. Enfin, il reste primordial de bien choisir le shaker en fonction de son utilisation.

Shaker professionnel

Quels sont les avantages d’un shaker ?

A part d’être un élément essentiel pour composer des cocktails et pour concocter du milk-shake, le shaker est aussi très important pour mélanger les protéines. Les protéines sont essentielles pour avoir une masse musculaire, surtout pour les professionnels dans le domaine de la musculation. Du coup, pour avoir une texture de protéine bien homogène, utiliser des shakers est indispensable. Sachez que l’’utilisation d’un blender professionnel peut être un parfait substitut au shaker. Comme ça, les amateurs de la musculation pourront faire une composition de plusieurs ingrédients de protéines selon le besoin avant d’aller à l’entrainement.

Les protéines sont réputées pour leur composition en corps gras. En utilisant un shaker, le risque que les produits ne se mélangent est quasi nul. En effet, un shaker professionnel peut toujours offrir une boisson bien homogène, et cela, peu importe le nombres de produits et d’ingrédients que vous allez mélanger.

Ainsi, vous aurez toujours une solution de protéine à portée de main, à chaque entrainement. Le mieux c’est de choisir un shaker en inox pour éviter les intoxications et d’avoir un cocktail de protéine toujours frais. D’ailleurs, c’est mieux de consommer une protéine en poudre que les pilules vu que ces dernières sont difficiles à digérer.

Quel modèle de shaker électrique choisir ?

Il existe de nombreux modèles de shaker électrique, mais lequel choisir ? Vous trouverez une large gamme sur Matériel-Horeca, voici nos modèles phares.

Le shaker électrique Hamilton Beach

Le shaker électrique de Hamilton Beach est un bon ustensile pour une utilisation dans un bar. Il peut aussi être avantageux pour faire des cocktails de fruit alcoolisé glacé ou pas. Ce type de shaker est idéal pour un gain de temps, car il est facile d’utilisation. Étant sous une alimentation électrique, il suffit au barman de mettre tous les ingrédients et de laisser le shaker faire le reste. En termes d’espace, il n’est pas très encombrant, car il ne pèse que 6,9 kg avec une capacité de 0,75 L.

Le shaker de bar double de Bartscher

Toujours dans la même catégorie, ce shaker de Bartscher est aussi conseillé pour une utilisation professionnelle. Pouvant préparer deux cocktails en même temps, ce type de shaker peut facilement s’adapter aux différentes élaborations de cocktail ainsi que pour mélanger les protéines et autres. Il a une capacité de 700 ml fois deux avec une profondeur de 195 mm et d’une hauteur de 480 mm. Pour son design, c’est un shaker qui a une apparence plutôt chic et résistante vu que son matériau de construction est en acier inoxydable.

Produits liés à ce guide

Demande de devis rapide


Votre Guide :

Jennifer

Jennifer

Equipe Expertise - Rédaction - Matériel-Horeca.com

Je suis Jennifer, passionnée de cuisine et spécialisée dans les équipements CHR – HoReCa. Par la vulgarisation des informations, j’ai la volonté de pouvoir partager mon expertise afin d’aider les professionnels à équiper leur établissement.

En savoir plus