Le Guide / Bar & Café / Pourquoi frapper un cocktail ?

Pourquoi frapper un cocktail ?

Le cocktail s’est popularisé vers la fin du XVIIe siècle en Angleterre et aux Etats-Unis. Généralement servi en bar, cette boisson a eu le vent en poupe durant la prohibition dans les années 20. Vers le début des années 80, la vodka était la base la plus célèbre des cocktails successoraux du gin. 

Le cocktail est une boisson préparée à la minute, avec plusieurs mélanges d’ingrédients comme le sirop, l’aromate, l’alcool, le jus de fruit, la crème… Cette boisson peut être alcoolisée ou non. Habituellement, la préparation du cocktail se fait avec des glaçons dans un shaker (un verre qui sert à mélanger). Chaque recette de cocktail a un nom attribué. Décryptage. 

Les outils pour la préparation d’un cocktail ?

cocktail

Plusieurs ustensiles sont requis pour la réalisation d’un bon cocktail tels que : le pilon ; la cuillère à mélange ; le verre à mélange ; la passoire à glaçons ; les dosettes et le shaker.

Le pilon

Cet outil sert à écraser et mélanger les ingrédients (fruits ou herbes), utilisé surtout dans la préparation des cocktails célèbres comme la Caipirinha, le Mojito et d’autres vieux cocktails.

La cuillère à mélange

Cette cuillère est munie d’une longue manche, permettant d’atteindre le fond du verre afin de remuer. Elle sert également à doser et réaliser les cocktails à étages. Il existe même des cuillères qui peuvent écraser des ingrédients (comme la menthe, le citron, les agrumes mous…)

Le verre à mélange

Ce verre sert à la préparation des cocktails élevés et épais qui ne peuvent pas être agités, sa contenance est généralement de 600 ml.

La passoire à glaçons

C’est une grande cuillère à ressort qui est utilisée pour garder les glaçons ainsi que les débris dans le verre à mélange (comme la pulpe, les pépins, les agrumes…).

Les dosettes

Elles servent à “jigger” et mesurer les spiritueux. Leur utilisation permet de bien doser le cocktail, pour l’organisation de la préparation des ingrédients nécessaires qui comprend, généralement, un ingrédient acidulé, de l’alcool ou du sucre. L’objectif étant d’homogénéiser les composants pour un bon équilibre. L’action de « jigger » est la clé d’un délicieux cocktail.

Le shaker

Cet accessoire sert à frapper le cocktail. Il aide également à l’émulsion parfaite des ingrédients pour permettre aux cocktails une structure mousseuse et une douceur incomparable, et ce, quelle que soit leur densité.

Parmi ces ustensiles, le shaker demeure l’essentiel pour la finalisation et la confection des cocktails. Il est utile pour efficacement mélanger les ingrédients. Il est doté de kit ou d’accessoires permettant de préparer des boissons homogènes avec un bon nombre d’ingrédients.

Les avantages d’un cocktail frappé

cocktail

Frapper un cocktail signifie mélanger la préparation avec de la glace dans un shaker. C’est la technique finale qui permet d’obtenir une bonne prise sur le cocktail afin que ce dernier soit bien mélangé et bien réussi. C’est aussi un moyen pour le barman d’impressionner les clients.

Ce geste permet de réaliser tous types de cocktails « explosifs », avec le shaker, mais surtout de réaliser les cocktails rapidement.

Le fait de le frapper consiste également à aérer le cocktail avec le shaker pour obtenir une bonne densité (comme le vodka, le lait, la liqueur d’orange ou le jus de canneberge dans un cosmopolite, par exemple)

Les étapes à suivre pour un cocktail bien frappé

  • Versez les ingrédients au fond du shaker ; 
  • Ajoutez les glaçons avant de bien secouer afin d’éviter que ceux-ci ne fondent pas trop rapidement et ne noient les mélanges ;
  • Fermez l’agitateur et secouez fermement pendant 10 secondes ;
  • Ouvrez le shaker et mettez le cocktail dans le verre pour servir.

Les différents types de cocktails

cocktail

Dans la variété se trouve le goût et il n’y a pas d’exception avec le cocktail. Cette boisson s’interprète par la satisfaction des dégustateurs de par son goût et sa fraîcheur. Les différents types de cocktail s’apprécient par leur saveur, leur couleur, les divers mélanges d’ingrédients. Voici différents types de cocktails avec leur fonction justifiant les avantages pour leur consommation.

Les cocktails d’apéritifs

C’est idéalement avant les repas qu’on les consomme car ils produisent un envie d’appétit. A saveur de citron, orange, mandarine, fruit de la passion, pamplemousse mais mélangés avec une liqueur âcre produisant un cocktail sec mais exquis.

Les cocktails digestifs

Ces cocktails sont généralement consommés après les repas. En petites quantités, comme leur nom l’indique, ils jouent le rôle de digestif. Ce sont des panachages de recettes sucrées comme la grenadine, le sirop, la cerise, la glace ou les liqueurs douces…

Les cocktails stimulants

Ces cocktails sont servis chauds avec des boissons garnis de caféine ou des boissons énergétiques.

Les cocktails rafraîchissants

Ce type de cocktail est fréquemment sollicité en été, car il réduit la soif. La préparation peut être alcoolisée ou pas du tout. 

Les cocktails reconstituants

Un cocktail de ce type est riche en apports nutritionnels dont des vitamines et des protéines, comme le céleri ou le jus de tomate.

Les cocktails d’hiver

Ceux-là sont préparés avec du café ou bien du chocolat « spiritueux » à forte quantité d’alcool selon la saison.

Les diverses préparations de cocktails

Il existe plusieurs recettes de cocktails, dont voici leurs principaux ingrédients ainsi que les verres dans lesquels ils sont servis :

Nom du cocktail

Ingrédients

Verre à servir

Les Egg Nogs
Lait chaud, jaune d’œuf, blanc d’œuf battu en neige, noix de muscade râpée, whisky, rhum, brandy, glaçons

Verre à vin

Les grogs
Rhum étendu d’eau chaude ou bouillante, citron, épices, miel, thé (peut être remplacé par l’eau), glaçons
Verre à martini

Les hot drinks
Toutes boissons (à déguster chaud)

Tumbler
Les mojitos
Rhum cubain, eau pétillante, jus de lime, sucre, canne, branche de menthe fraîche, peut être ajouté de l’ajout de fruits frais entiers (fraises, de framboises), ou en quartier (mangues), l’absence d’alcool (Virgin Mojito), ou l’adjonction de champagne, glaçons

Trend’up

Les shooters
Uniquement de l’alcool et des glaçons

Verre à shooter en « culs secs »

Les sours
Caïpirinhas, daïquiris, margaritas, alcool, jus de citron ou lime, sucre, glaçons…

Verre à ballons

Les Juleps
Menthe fraîche, bourbon, sucre, glace, whisky ou rhum, jus de lime, glaçons

Julep cup mezclar en acier

Les daïquiris

Rhum cubain, jus de lime frais, sucre, pêche ou banane mixé, jus de pamplemousse ou marasquin, glaçons

Verre à cocktail

Les Coolers
Le spiritueux, jus de fruit frais, sucre, glaçonsVerre à cocktail

Le téquila

Grenadine, citron, jus d'orange pressé, tranche d’orange pour la décoration

Verre à cocktail

Les Collins

Le spiritueux (à l’origine le gin), eau pétillante, jus de citron, sucre, glaçons

Verre haut

Le cocktail est donc un mélange de boissons et d’arômes, avec des éléments décoratifs. Sa composition peut être alcoolisée ou non avec des liqueurs, des matières sucrées, des épices… On l’appelle aussi mixologie générée par le mot anglophone « mixology ».

Produits liés à ce guide

Demande de devis rapide


Votre Guide :

Jennifer

Jennifer

Equipe Expertise - Rédaction - Matériel-Horeca.com

Je suis Jennifer, passionnée de cuisine et spécialisée dans les équipements CHR – HoReCa. Par la vulgarisation des informations, j’ai la volonté de pouvoir partager mon expertise afin d’aider les professionnels à équiper leur établissement.

En savoir plus