Le Guide / Conseils / Comment se fait la pasteurisation du lait ?

Comment se fait la pasteurisation du lait ?

Le lait cru ne peut pas être consommé tel quel. Il doit subir une transformation pour qu’il soit adapté à la consommation. Généralement, une transformation laitière nécessite du lait pasteurisé. Le procédé de pasteurisation permet d’éliminer les micro-organismes pathogènes contenus dans le lait. Il garantit donc la sécurité alimentaire des consommateurs.

Après ce chauffage, le lait pasteurisé subit un refroidissement pour obtenir une température optimale grâce à la croissance des bactéries lactiques qui vont fermenter le lactose du lait. Les produits de fermentation du lait les plus connus sont le fromage et le yaourt.

A cet effet, la maîtrise de la pasteurisation, tout comme la stérilisation et la stérilisation UHT ou flash pasteurisation, est une étape clé dans une chaîne de transformation laitière. Comment obtenir du lait pasteurisé ? Tirant son nom des travaux du scientifique Louis Pasteur au XIXe siècle, ci-dessous les essentiels concernant ce traitement thermique.

Qu’est-ce que la pasteurisation ?

La pasteurisation consiste en un procédé de traitement thermique, essentiellement appliqué au lait, à une température de 65 à 95°C pendant quelques secondes à 30 minutes. Pour ce faire, il faut utiliser un appareil spécifique appelé pasteurisateur. Faute de pasteurisateur, un cycle de pasteurisation équivaut à trois ébullitions du lait.

En revanche, la stérilisation consiste à porter un produit à une température de 100°C à 110°C pendant 20 à 30 minutes. Quant à la flash pasteurisation, ce procédé thermique permet de tuer tous les micro-organismes présents dans le lait. Elle se fait à une température de 120°C à 140°C pendant seulement quelques secondes.

Lait pasteurisé

Quels sont les avantages de la pasteurisation du lait ?

Le lait constitue un milieu favorable aux développement de micro-organismes. Il se peut que ces microbes soient pathogènes. Dans ce cas, consommer un lait non pasteurisé menace la sécurité alimentaire du consommateur. Certaines bactéries comme Escherichia coli (responsable des gastro-entérites) et Listeria monocytogenes (agent de la listériose, une maladie extrêmement mortelle) peuvent y proliférer. La plupart de ces bactéries sont mésophiles c’est-à-dire qu’elles vivent à une température comprise entre 20°C et 40°C. Un traitement thermique permet donc de les éliminer.

Le lait pasteurisé est un lait prêt à être consommé. Pour obtenir du lait en brique consommable à partir d’un chauffe-lait, le lait cru fraîchement traité de la vache passe obligatoirement par différents procédés de traitement.

Pour simplifier, traiter un lait cru consiste à débarrasser de potentielles bactéries pathogènes, à le stabiliser, le standardiser pour obtenir un produit homogène et pour une durée de conservation prolongée. La durée de conservation est un élément très important car le lait doit passer par une longue chaîne alimentaire pour finir entre les mains du consommateur. Pour permettre cette conservation du lait prêt à la consommation, la pasteurisation est un traitement thermique par lequel le lait doit passer.

Quels sont les différents types de pasteurisation ?

Selon la palette de températures utilisée lors du traitement thermique du lait, il existe deux types de pasteurisation : basse et haute.

La pasteurisation basse

Un des traitements de chaleur est la pasteurisation qui consiste à traiter thermiquement le lait. Le lait est chauffé à une température située entre 72° C et 85°C durant 15 secondes et le refroidissement doit se faire dans l’immédiat. La pasteurisation est un traitement permettant de conserver au maximum le goût et la valeur nutritive du lait. En revanche, cette forme de pasteurisation présente encore des risques sur la sécurité alimentaire du consommateur car elle ne permet pas de tuer tous les pathogènes présents dans le lait cru.

Pasteurisateur lait

La pasteurisation haute

Le traitement avec une température comprise entre 85°C et 134°C se nomme la pasteurisation haute qui détruit en totalité les germes. Avec la pasteurisation haute, la durée de conservation peut aller jusqu’à 30 jours. La haute pasteurisation est entre la pasteurisation basse et le traitement UHT. Le lait traité par haute pasteurisation doit toujours être conservé au réfrigérateur car il n’est pas stérilisé. Tous les microorganismes pathogènes sont éliminés tandis que la qualité nutritionnelle et la qualité organoleptique du lait se voient détériorées.

Quel est le mode opératoire de la pasteurisation ?

Avec un pasteurisateur, il est beaucoup plus facile d’obtenir un produit pasteurisé. Ce matériel comprend deux parois.

La première paroi du pasteurisateur sert pour contenir le lait tandis que l’autre paroi sera remplie d’eau chaude. C’est cette eau chaude qui fournira la température de chauffage du lait. La température au cœur du produit sera contrôlée à l’aide du thermomètre (utilisez un thermomètre de cuisine, pas un thermomètre médical). Lorsque la température de chauffage est atteinte, comptez la durée du traitement.

Actuellement, certains de pasteurisateurs, comme ceux proposés par Matériel-Horeca, disposent d’un système de chauffage automatique, donc plus besoin de surveiller la température et le temps du traitement thermique.

Une fois que la pasteurisation est terminée, le lait doit subir un refroidissement rapide pour s’offrir de la température adaptée à la transformation alimentaire (fabrication de yaourt, du fromage, de boissons lactées…). Optez pour un pasteurisateur à condenseur d’eau pour un pasteurisateur à condenseur d’eau pour un refroidissement rapide et automatique.

Les autres types de traitement thermique du lait

Il existe d’autres manières de traiter le lait afin qu’il soit consommable, notamment la stérilisation et la stérilisation UHT.

Lait

La stérilisation

Cette méthode consiste à porter le lait à température entre 110°C et 120°C durant 10 à 20 minutes. La stérilisation est un autre type de traitement thermique qui provoque une plus grande altération du lait par rapport au chauffage UHT. En revanche, cette technique est le cycle de traitement thermique le plus sûr pour tuer tous les microbes se trouvant dans la matière laitière.

La stérilisation UHT

L’Upérisation Haute Température consiste à faire chauffer le lait à Ultra Haute Température. Le lait est alors porté à une température entre 120°C et 140°C durant une durée très courte de 2 à 5 secondes. Le produit est donc considéré comme stérilisé et peut se conserver 3 mois voire plus à température ambiante. L’avantage principal de ce procédé réside dans la préservation de la qualité nutritionnelle et de la qualité organoleptique de la matière laitière.

La réussite de la pasteurisation repose donc sur le respect de ces deux paramètres fondamentaux : la température et la durée. Le but en est de tuer les germes pathogènes, un refroidissement rapide assuré par un pasteurisateur de technologie révolutionnaire permet d’obtenir la température idéale pour la suite de la chaîne de transformation agroalimentaire.

Demande de devis rapide


Produits liés à ce guide

Votre Guide :

Jennifer

Jennifer

Equipe Expertise - Rédaction - Matériel-Horeca.com

Je suis Jennifer, passionnée de cuisine et spécialisée dans les équipements CHR – HoReCa. Par la vulgarisation des informations, j’ai la volonté de pouvoir partager mon expertise afin d’aider les professionnels à équiper leur établissement.

En savoir plus

logo guide matériel horeca

Être alerté d'une promo

Je souhaite être alerté des prochaines promos sur ces produits.

Votre inscription est confirmée.