Le Guide / Ouvrir son restaurant / Quel matériel nécessaire pour ouvrir une pâtisserie ?

Quel matériel nécessaire pour ouvrir une pâtisserie ?

La pâtisserie représente un corps de métier estimable dans la société française. Pour cela, nombreux professionnels s’y lancent. Toutefois, créer une entreprise de pâtisserie ne s’improvise pas. En effet, afin de mieux démarrer cette activité, certains préparatifs doivent être pris en compte, notamment les équipements nécessaires, le budget lié à la réalisation du projet, les contrats juridiques, etc. Découvrez dans cet article les points essentiels à respecter pour ouvrir une pâtisserie

Quels sont les équipements pour cuisiner dans une pâtisserie ?

Les préparations en cuisine ainsi que la vente en boutique nécessitent l’utilisation des équipements adéquats. Effectivement, pour réussir l’ouverture d’une pâtisserie, et surtout pour proposer des produits de qualité aux clients, il est essentiel de s’équiper d’appareils professionnels. Il est à noter que les offres proposées dans les pâtisseries sont de même type que les produits commercialisés dans les boulangeries à savoir : les gâteaux, les tartes, les pains, les cakes, les viennoiseries, etc

Voici les matériels nécessaires pour une pâtisserie :

Les équipements de base

equipement de de base

  • La vitrine chauffante : pour exposer et mettre en valeur les produits mis à la vente dans l’entreprise tout en les gardant à la bonne température ;
  • Le four pâtissier : pour assurer une meilleure cuisson des recettes comme le pain, les gâteaux, les cakes… ;
  • La chambre froide : pour conserver les recettes à basse température et les ingrédients ;
  • La plaque pâtissière : pour la préparation ou le stockage des produits alimentaires ;
  • Le fendeur de pain : pour découper les pains dans l’établissement professionnel ;
  • La trancheuse à pain : pour trancher les pains à la taille voulue ;
  • Le pétrin : pour pétrir la pâte à pain ;
  • Le robot pâtissier : pour concocter des pâtes en grande quantité ;
  • L’échelle pâtissière : pour stocker ou transporter les produits de manière plus pratique.

Les petits ustensiles

 petits ustensiles

  • Le thermomètre de cuisson,
  • Les cercles, 
  • Le moule,
  • Les poches à douilles,
  • La spatule,
  • Le chalumeau, 
  • Les billes de cuisson,
  • La râpe micro-plane…

Les équipements indispensables

Ustensiles de cuisine

  • Les couteaux,
  • Les cuillères,
  • Les casseroles,
  • Les louches,
  • Les poêles,
  • Les passoires,
  • Le rouleau,
  • La planche à découper,
  • Les gants pour sortir les plats dans le four…

Quelles sont les étapes à suivre pour l’ouverture d’une pâtisserie ?

La création d’une pâtisserie se procède de la même manière que l’ouverture d’une boulangerie. Pour ce faire, il faut prendre en compte quelques éléments, à savoir : 

La réalisation d’un Business plan

La réalisation d’un business plan est un élément très important pour la création d’une entreprise de pâtisserie. En effet, un business plan sert à piloter le projet afin d’acquérir l’objectif fixé en avance. Le business plan d’une pâtisserie ou d’une boulangerie consiste aux éléments ci-après :

L’étude de l’offre

Cet élément concerne les produits à mettre en vente dans l’entreprise de pâtisserie ou de boulangerie. Pour cela, il est recommandé de réaliser des requêtes auprès des clients potentiels de l’entreprise pour répondre au mieux à leurs besoins. Une entreprise de pâtisserie produit généralement des biscuits, des brioches, des cakes, des flans, des tartes, des galettes, des gâteaux, des pâtes de pomme, des tuiles, des tartelettes, etc.

Les stratégies marketing 

Cela consiste à déterminer la politique de pénétration des produits de l’entreprise sur la concurrence. Il concerne plus précisément les techniques qui devront être mises en place pour la promotion, la définition du prix des produits et leur distribution aux clients.

L’étude de marché 

Avant d’ouvrir une entreprise de pâtisserie, il est obligatoire de réaliser une étude de marché. Ceci a pour but de connaitre la part de marché de la société par rapport aux concurrents existants. Par ailleurs, cette étude de marché est importante afin de mieux positionner l’entreprise. 

L’étude financière 

L’étude financière tend à fixer un budget pour couvrir les charges et les coûts nécessaires pour le lancement de l’activité. Cet élément sert également à prévoir davantage le financement requis pour la réalisation du projet. 

Le choix du local de l’entreprise

La place de l’entreprise est un élément décisif pour la création d’une entreprise de pâtisserie ou de boulangerie. En effet, la société doit être installée dans un endroit stratégique pour attirer plus de clients. 

La définition du statut juridique de l’entreprise

Le choix du statut juridique de l’entreprise de pâtisserie doit être déterminé en fonction du nombre et de la nature des associés qui vont faire partie du projet. En effet, une entreprise de pâtisserie peut être artisanale si elle engage moins de 10 personnes ou commerciale si elle emploie plus de 10 personnes. Dans tous les cas, une entreprise de pâtisserie, comme celle de boulangerie, peut avoir le choix entre les différentes formes de statut juridique suivantes : 

EIRL 

Le statut juridique EIRL (Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limité) est destiné pour les personnes qui veulent créer une entreprise sans aucun associé. Ce type de statut juridique est avantageux pour deux raisons telles que la simplicité et la protection de votre patrimoine personnel

EURL

Ce statut juridique, l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée, offre une grande stabilité au professionnel dans le domaine de la pâtisserie et de la boulangerie. D’ailleurs, il permet à ce dernier de garder ses biens personnels.

SAS

La Société par Action Simplifiée ou SAS est avantageuse pour de nombreuses raisons, à savoir :

  • La liberté des actionnaires ;
  • Pas de capital de départ minimal pour la création de l’entreprise ;
  • L’existence d’une assurance maladie et retraite.

SARL

La société à responsabilité limitée ou SARL présente plusieurs atouts pour un établissement de pâtisserie tels que :

  • Un cadre sécurisant pour les associés ;
  • Une possibilité d’être créé par une seule associée ;
  • Pas besoins de commissaires pour les apports des associés.

Quel est le diplôme requis pour le métier de pâtissier ?

 cuisine-patisserie

Le métier de pâtissier et de boulanger est une profession règlementée. Ainsi, afin de pouvoir ouvrir une entreprise de pâtisserie ou de boulangerie, il faut être titulaire de deux diplômes dont :

  • Le CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) et 
  • Le BP (Brevet Professionnel). 

Toutefois, si vous souhaitez ouvrir une grande entreprise, un diplôme en termes de gestion des ressources humaines est également exigé, que ce soit pour un établissement franchisé ou non.

Bref, l’ouverture d’une entreprise de pâtisserie est un projet rentable, mais nécessite le respect de certaines formalités. De plus, il faut s’équiper des accessoires professionnels. Pour cela, n’hésitez pas à visiter materiel-horeca.com. Vous y trouverez des appareils et des ustensiles haut de gamme, et ce, au meilleur prix.

Produits liés à ce guide

Demande de devis rapide


Votre Guide :

Jennifer

Jennifer

Equipe Expertise - Rédaction - Matériel-Horeca.com

Je suis Jennifer, passionnée de cuisine et spécialisée dans les équipements CHR – HoReCa. Par la vulgarisation des informations, j’ai la volonté de pouvoir partager mon expertise afin d’aider les professionnels à équiper leur établissement.

En savoir plus