ouvrir-restaurant

Comment faire une étude de marché pour ouvrir un restaurant ?

Parmi les étapes essentielles pour ouvrir un restaurant, réaliser une étude de marché est indispensable pour permettre la création de votre entreprise en toute quiétude. En effet, quel que soit le projet de restauration que vous souhaitez mettre en place, faire une étude de marché vous permettra d’en apprendre énormément sur vous-même et sur votre futur restaurant. Une fois votre concept de cuisine identifié et la thématique de votre établissement trouvée, faire une étude de marché vous permettra de sonder la viabilité de ce projet par rapport à une potentielle clientèle et les concurrents  du secteur se trouvant dans votre zone.

Afin de vous assurer que votre offre est en adéquation avec la demande, l’étude de marché est l’occasion de collecter des informations cruciale sur une future clientèle et la concurrence. Elle permet également de mieux connaitre le potentiel et la zone d’implantation du projet.

C’est également grâce à l’étude de marché que vous pourrez rédiger votre business plan. L’étude de marché comprend effectivement toutes les informations nécessaires pour une bonne analyse de votre projet par les banques. Afin d’ouvrir votre restaurant et créer votre entreprise, l’étude de marché constitue donc une étape essentielle pour votre nouvelle activité de restauration. Mais comment faire une étude de marché pour son restaurant ?faire-etude-de-marche

L’étude des tendances du marché

Cette première étape est primordiale, d’autant plus suite à la crise sanitaire. Après une année difficile pour la restauration avec une fermeture forcée afin de pallier à la pandémie, il est fort à parier qu’à l’ouverture des restaurants, la demande des clients va exploser. Le marché de le restauration et de la franchise va pouvoir respirer.

A savoir aussi que le marché de la restauration était en constante croissance jusqu’à cette année en France, avec un chiffre culminant à 90 milliards d’euros. Parmi les segments porteurs, le service à table gagne du terrain chaque année. Il faut également noter que, depuis 2017, les français dépensent 0.55% de plus chaque année dans la restauration en moyenne.

Etude de la concurrence

etude-concurrencePour que la création de votre entreprise de restauration se passe bien, il est essentiel de recueillir des informations sur les concurrents pouvant influencer la pérennité de votre projet. Mais avant toute chose, vous devez identifier votre zone de chalandise, si c’est déjà fait. Il s’agit de la zone géographique où se situent les potentiels clients. Cette étude peut se faire via ODIL, un outil mis en place par l’INSEE.

La concurrence ne concerne pas que la zone, mais aussi le produit proposé. Si celui-ci est identique, il s’agit de concurrence direct. Sinon, on parlera de concurrence indirecte. Vous devez donc collecter les éléments concurrentiels des restaurants se trouvant dans la même zone pour déceler les points forts et faibles de votre marché et vous positionner par rapport à celui-ci.

  • Positionnement : Bas de gamme, gastronomique, personnalisé… Cela déterminera les prix proposés par votre établissement.
  • Les prix : Collectez des informations sur les différents prix proposés par les concurrents pour chaque élément du menu.
  • La fréquentation : Identifiez les heures creuses et pleines. La clientèle peut varier selon l’heure et le jour de fréquentation.
  • Les services : A emporter, événements, produits locaux…

Avec ces informations, faites le tri parmi les éléments intéressants à proposer à votre clientèle. Ensuite, il vous faudra mettre en place une stratégie pour vous différencier de la concurrence.

La concurrence indirecte

Cette concurrence renvoie aux services similaires proposés par un restaurant : restauration rapide, plats préparés, traiteurs avec livraison, sandwicheries…

La création d’une liste rassemblant les concurrents se trouvant dans votre zone vous donnera une idée de l’intensité présente au sein de cette même zone. Si la concurrence est forte, cela signifie que l’offre et la demande le seront également. Dans ce cas, il sera encore plus important de vous différencier avec des produits et services de qualité afin de séduire et fidéliser les futurs clients.

L’étude du terrain

Cette dernière étape est sans doute la plus importante. En effet, c’est ici que vous allez pouvoir entrer en contact avec vos clients potentiels. Le but est d’interroger cette future clientèle sur ses besoins en matière de restauration. Bien entendu, il faut que les personnes interrogées soient représentatives de la population présente au sein de votre zone. Toutes les informations récoltées seront décisives dans la création de votre projet et de votre business. Par exemple, n’hésitez pas à vous rendre sur le lieu de travail de ces clients potentiels. Dans ce cas, il vous faudra interroger le responsable et au moins 5 employés dans le cadre d’un entretien. Les questions posées devront être des questions du type :

  • Quel types de produits attendent les clients ?
  • Quels types de service attend votre clientèle ?
  • Quelle prix celle-ci est-elle prête à mettre pour un repas dans un restaurant ?
  • A quelle fréquence ces personnes se rendent au restaurant ?
  • A quel moment de la journée se rendent-elles au restaurant ?
  • La clientèle a-t-elle besoin d’informations pour être guidée dans son choix ?sondage

Pour bien structure votre étude de marché sur le terrain, vous devrez mettre en place un questionnaire précis. Pour ce faire, il existe des outils comme Sphinx, permettant la création de questions ouvertes sur l’opinion personnelle des clients, telles que « quel serait votre restaurant idéal ? »

Cette étape vous aidera également à déterminer si votre projet est viable à long-terme et à dresser un profil type de la clientèle susceptible de venir dans votre établissement. Des critères comme l’âge, le sexe et la catégorie socio-professionnelle seront ainsi mis en avant. L’étude permettra également de renforcer le concept que vous souhaitez mettre en place dans votre restaurant en lien avec les besoins des personnes interrogées.

En conclusion : clientèle et concurrence

Votre clientèle potentielle ainsi que la concurrence sont les maitres-mots dans l’élaboration de votre étude de marché. En étudiant scrupuleusement l’activité de ceux-ci, vous aurez une idée plus précise de la fiabilité de votre projet et vous pourrez réaliser votre business plan plus aisément. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à obtenir les autorisations nécessaires à l’ouverture de votre restaurant.

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *