Ouvrir une pizzeria

Comment ouvrir une pizzeria en France ?

La cuisine italienne est très appréciée par les français. Si vous habitez à Paris et que vous voulez lancer une nouvelle activité de restauration, une pizzeria est intéressante. Le plus difficile dans la création d’une entreprise c’est surtout par rapport aux démarches juridiques et aux matériels de cuisine professionnel. Chaque pays possède ses normes à respecter au niveau d’un nouveau projet. Voyons ensemble comment ouvrir une pizzeria en France !

Quel est le matériel indispensable pour une pizzeria ?

Ouvrir un restaurant ou une pizzeria nécessite une organisation : une cuisine bien équipée avec des matériels de haute qualité. Dans une pizzeria, il y a des accessoires indispensables, comme les bacs à pâtes, les bacs gastro inox, une grille à pizza, une pelle à pizza, un rouleau pique-pâte, etc. Voyons quel est le matériel indispensable pour équiper votre pizzeria.

Le four à pizza professionnel

Le choix d’un four à pizza professionnel est très important, surtout lorsque le goût final de la pizza dépend de ce dernier. Il existe plusieurs types de four à pizza : le four à pizza électrique, le four à pizza au feu de bois ou encore le four à pizza au gaz.

De plus, il est très important de prendre les dimensions exactes de votre four à pizza adaptées à votre cuisine professionnelle. Il faut en effet qu’il concorde avec la taille de votre activité.

Le pétrin professionnel

Le pétrin professionnel vous aidera dans la préparation de la pâte de votre pizza. En fait, la qualité de pâtes obtenues déterminera le goût de votre produit final. Quant à sa capacité, la cuve du pétrin choisie doit être en fonction du volume de votre activité.

La table inox professionnelle

Pour réussir la préparation de vos pizzas, la table inox professionnelle est le meuble qu’il vous faut. C’est un meuble qui sert, à la fois de plan de travail et de réfrigérateur pour les ingrédients de vos pizzas. Avant de choisir votre meuble à pizza, il faut d’abord mesurer la surface et la dimension de votre local.

La trancheuse professionnelle

La trancheuse professionnelle pour la découpe de charcuterie est aussi un élément indispensable dans votre pizzeria. Car vous aurez toujours à trancher des jambons, de la mortadelle pour la pizza. En fait, ce sont les ingrédients incontournables d’une bonne pizza. Afin de faciliter votre tâche donc, vous devez disposer d’un trancheur à charcuterie. Vérifiez la qualité de la lame, la possibilité d’aiguisage, la facilité d’entretien et de nettoyage avant chaque achat.

Quelles sont les démarches juridiques pour ouvrir une pizzeria ?

La première étape de la création de votre société est la démarche juridique. Vous pouvez choisir de créer votre projet de pizzeria ou de franchise.

Obtenir la franchise

La franchise présente des avantages. Vous pouvez accéder à un concept prédéterminé aux fournisseurs de la chaîne et la carte à pizza à des prix fixés. Cependant, la franchise a des coûts à prendre en compte comme : les droits d’entrées et les redevances à verser pour l’utilisation de l’enseigne. Toujours dans ce cadre, votre société est dans l’obligation de respecter l’image de marque associée à l’enseigne.

Trouver le camion pour le food-truck

En ce moment, le camion à pizza, aussi appelé food-truck, est la nouvelle tendance. Alors le choix entre un restaurant et un camion à pizza va dépendre de votre activité. Cependant, la différence entre ces deux types de structure est liée à votre emplacement.

Pour la création d’un camion pizza, vous devez avoir une carte professionnelle de commerce ambulant. Les démarches nécessaires pour l’obtention de cette carte se fait auprès de votre préfecture. De plus, vous devez aussi demander un emplacement auprès de la mairie. Ces démarches seront justifiées par un permis de conduite adéquat.

Camion à pizza

Trouver le local idéal pour sa pizzeria

Si vous voulez monter un restaurant, un local d’exploitation est indispensable. Déterminez si vous souhaitez un service en salle ou uniquement proposer des services de livraison. Une autorisation d’occupation du domaine public ou AOT auprès de la mairie est indispensable si vous voulez utiliser une terrasse.

Quelles formations suivre pour ouvrir une pizzeria ?

La création d’une pizzeria ne nécessite pas vraiment de diplôme. Toutefois, il y a des formations à ne pas négliger.

Une formation en pizzaiolo

Pour les débutants, une formation pour apprendre les bases du métier est indispensable, notamment la formation de pizzaiolo. Malgré vos connaissances en cuisine, il y a quand même des bases à maîtriser comme : la fabrication de la pâte à pizza ou encore l’utilisation du four à pizza. Le but de cette formation est de vous former à travailler rapidement. En effet, au moment de votre ouverture, vous devez vous attendre à beaucoup de clients à satisfaire !

Un stage de préparation à l’installation

Le stage n’est plus obligatoire pour les chefs d’entreprise. Il est quand même important de suivre cette formation car des éléments important pour votre entreprise sont discutés pendant le stage, comme la gestion d’entreprise, les aspects comptables, juridique, fiscal, et sociale.

Une formation de l’hygiène et de la sécurité

Si vous souhaitez ouvrir votre pizzeria, vous devez suivre une formation en matière de sécurité et d’hygiène alimentaire d’une durée de 14 h. En effet, c’est une obligation de santé publique. De plus, depuis le 1er octobre 2012, tout établissement de restauration commerciale doit disposer d’un membre de personnel ayant suivi cette formation.

Formation pizzeria

Comment rédiger son business plan pour ouvrir une pizzeria ?

Le plus important dans le montage et gestion de votre projet c’est sa rentabilité. Toutes les décisions doivent donc être analysées en vigueur. Comme l’emplacement de votre pizzeria par exemple, vous devez prendre en compte la concurrence qui se trouve à votre proximité.

Il faut également faire une étude détaillée de vos dépenses. Les dépenses pendant l’installation comprenant l’achat d’un camion, l’aménagement de votre local, l’achat des matériels, etc.

Il y a aussi les dépenses de fonctionnement comme l’emplacement du camion, le loyer du restaurant, les formations, l’immatriculation de votre société, etc. A partir de ces budgets, vous pouvez déterminer le seuil de rentabilité de votre chiffre d’affaires. Du coup, la réalisation d’un business plan vous aidera à déterminer vos besoins de financement. Vous bénéficierez, en plus, de nombreuses aides à la création d’une entreprise.

Quel statut juridique choisir ?

Le statut juridique à choisir dépend de votre projet. Par exemple, si vous avez des associées, vous pouvez choisir entre la SARL ou SAS. Cependant, si vous êtes seul, vous pouvez choisir le statut d’entreprise individuelle. Mais quel que soit le statut juridique choisi, vous devez rédiger les statuts et immatriculer votre société auprès de la Chambre des Métiers ou au Registre du Commerce et des Sociétés.

Quelques dernières mises au point avant d’ouvrir votre pizzeria

Une fois que vous avez franchi ces étapes, votre société est sur le point d’être créée. Toutefois, il y a des règlementations et normes à suivre. Ainsi, par rapport à la vente des boissons alcoolisées, votre restaurant doit obtenir une licence de débit de boissons.

Votre projet nécessite aussi un investissement important. Pour que votre activité soit florissante sur le marché, vous devez quand même faire des investissements en temps et en argent. Comment une société œuvrant dans la restauration pourrait-elle marcher si le propriétaire lui-même ne veut pas dépenser un euro pour son entreprise ?  Il faut aussi rédiger une étude de marché pour déterminer la rentabilité de votre entreprise.

Il faut donc s’assurer que votre entreprise soit formalisée avant d’entamer une ouverture. Il faut bien choisir votre emplacement pour attirer des clients. Dans ce même cas, les prix de chaque pizza doivent être affichés et lisibles sur vos cartes de menus. Les clients doivent aussi être prévenus des substances allergènes potentiellement présentent dans votre pizza.

Ceux qui veulent s’ouvrir dans le secteur de la restauration à Paris, ces formalités sont valables en France. Quelles seront les apports que votre entreprise apporterait à Paris ? En tout cas, bonne chance pour votre création de pizzeria !

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *