crepiere-professionnelle

Comment nettoyer une crêpière professionnelle ?

Jusqu’à aujourd’hui, les crêpes restent les desserts et les goûters qui font la joie des petits et grands, que ce soit à la maison ou dans un restaurant. Sucré ou salé, le secret de la meilleure recette ne réside pas seulement dans la pâte, mais aussi dans la crêpière ou la poêle à pâte qu’utilisent les pâtissiers.

Après en avoir fait l’acquisition d’une crêpière professionnelle, quel que soit son modèle, l’utilisation de votre appareil avec un revêtement en fonte doit suivre quelques règles afin d’en garantir sa longévité : première utilisation, culottage et entretien régulier garantissent de la qualité de votre appareil à faire des crêpes. En effet, exposée à différents éléments : température, graisse ou encore pâte à crêpe, la crêpière professionnelle doit être suffisamment bien entretenue afin de garantir sa performance au quotidien. Alors, comment bien nettoyer votre crêpière professionnelle ? Voici tous nos conseils à appliquer directement sur votre appareil à faire des crêpes !

Avant la première utilisation de la crêpière professionnelle

La crêpière professionnelle, qu’elle soit à gaz ou électrique, doit être entretenue régulièrement afin d’assurer des crêpes de qualité. En effet, avant sa première utilisation en cuisine, la crêpière professionnelle a besoin d’un culottage pour la protection de la plaque de cuisson, ce procédé confère à ce dispositif des propriétés antiadhésives. Il faut prévoir au maximum une heure pour que le culottage soit réussi.

D’abord, faites chauffer la crêpière à une température de 270°, thermostat 7/8. Ensuite, versez de l’huile alimentaire équivalente à une cuillerée à soupe sur toute la surface de la crêpière avec un tampon qui sert à l’essuyage. Ne soyez pas étonné si vous remarquez par la suite beaucoup de fumée, c’est tout à fait normal. Enfin, chauffez la crêpière jusqu’à ce qu’une pellicule uniforme et desséchée au couleur marron apparaisse. La pénétration de l’huile alimentaire dans la fonte la rend moins collante lors des prochaines utilisations.

faire-des-crepes

Qu’est-ce que le culottage ?

Étape indispensable permettant de protéger la plaque de cuisson d’une crêpière, le culottage s’effectue impérativement avec un tampon.

La marque Krampouz a d’ailleurs développé un tampon spécialement conçu pour le culottage. C’est notamment la première entreprise à avoir créé la crêpière à gaz. En effet, lors d’une demande familiale, un électricien a fabriqué une crêpière sur une cheminée. C’est à ce moment-là que la crêpière est née en 1949 en Bretagne. D’ailleurs, le terme « Krampouz » signifie « crêpe » en breton.

Revenons à notre culottage puisque ce tampon, avec essuyage et graissage, est l’élément qu’il ne faut surtout pas négliger pour qu’une crêpière reste toujours opérationnelle. Très utile, ce dispositif est pratique pour graisser les plaques en fonte (ou en acier) et à nettoyer ainsi les résidus existants de pâte à crêpe.

Cette étape d’entretien concerne particulièrement les crêpières dont les plaques de cuisson sont en acier rectifié et en fonte non-émaillée. Le culottage est donc une action simple à réaliser pour rendre les plaques de cuisson de la crêpière professionnelle brunie en surface et lisse.

Comment s’y prendre avec sa crêpière en fonte ou acier ?

Avant de vous servir de votre crêpière en fonte ou acier, n’oubliez pas de mettre davantage de couche de graisse sur la plaque. Après l’avoir chauffée à la température nécessaire, il faut verser une première cuillerée à soupe d’huile au centre. Ensuite, avec votre tampon à crêpière, étalez soigneusement l’huile sur la surface. Laissez sécher la couche de matière grasse pendant 10 minutes jusqu’à ce que la fumée disparaisse. Si la plaque ne commence pas encore à brunir pendant un certain temps, il est nécessaire d’augmenter la température. Dans le cas contraire, baissez simplement la température. Cette démarche est à refaire au moins neuf fois en réduisant petit à petit la quantité d’huile. Enfin, pour la dernière couche, vous passez uniquement le tampon sans ajouter d’huile. Une fois le culottage réussi, vous obtiendrez une couleur marron foncé ou châtaigne avec un aspect brillant. Pour mieux réussir ses crêpes avec de bons produits, il est conseillé de ne pas utiliser l’appareil à faire des crêpes juste après avoir culotté.

L’entretien régulier de votre crêpière professionnelle

Afin d’éviter que les dépôts de pâte à crêpes brûlée ne collent sur la plaque à induction, il faut toujours nettoyer la crêpière, quels que soient son modèle, son revêtement, son diamètre et sa puissance.

Pour dégraisser la plaque de cuisson, il convient de ne pas la laver avec de l’eau et du savon. En effet, le nettoyage de la crêpière professionnelle se fait par dégraissage à sec. Il vous suffit d’essuyer la plaque de cuisson avec un chiffon propre. L’objectif est d’enlever les résidus et les excès d’huile présente sur la plaque. Pour nettoyer les autres parties et accessoires de la crêpière professionnelle, l’utilisation d’un détergent ou simplement de l’eau peut être préconisée. Pour ce faire, mouillez légèrement une éponge et vous les essuyez doucement.

Éliminer la croûte sur la plaque de la crêpière

Faute d’entretien de la crêpière, l’aspect d’une crêpe peut se dégrader au fil du temps. Pour cela, il faut procéder le plus souvent que possible à la vérification de la plaque de cuisson afin de rendre son efficacité. À force d’être chauffée régulièrement, une couche charbonneuse peut se former sur la plaque. Cette croûte va nuire à la cuisson de la crêpe en altérant son goût ainsi que son apparence.

Dans ce cas précis, l’utilisation d’une pierre adhésive est la solution la plus efficace pour se débarrasser de la croûte. La plaque doit rester chaude durant cette opération. Après avoir poli toute la surface avec la pierre, il faut verser trois cuillérées d’huile pour rendre la plaque suffisamment lisse. Une fois que la procédure est achevée, vous pouvez commencer vos crêpes. Cependant, le temps de nettoyage et la façon dont nous voulons procéder dépendent de la volonté de chacun.

Ne pas oublier le décapage

Avant de refaire le culottage, il est impératif d’effectuer un décapage. Avec l’aide d’une pierre abrasive spécialement conçue pour ce genre d’opération, vous pouvez réaliser sans problème cette manœuvre. Pour une raison de santé et surtout pour garder sa performance, une crêpière professionnelle doit être bien nettoyée après chaque utilisation. Il faut attendre un jour au minimum avant de commencer à l’employer à nouveau.

L’importance de la matière grasse

Pour un travail d’entretien impeccable, graisser la plaque de cuisson à partir d’une matière grasse comme l’huile est important. C’est pour faciliter ce type d’entretien que des tampons-graisseurs ont été fabriqués. Durant le culottage, vous devez refaire au moins huit fois le graissage sur la plaque de la machine à faire des crêpes. Après chaque réalisation de crêpe, quelques couches de graisse peuvent encore y rester. Si la croûte n’apparaît pas après la cuisson, vous n’avez qu’à laisser tout simplement la crêpière dans cet état. Lors de la prochaine utilisation, veillez toujours à ce qu’une nouvelle couche de matière grasse comme le beurre fondu ou l’huile soit étalée avant de verser la pâte à crêpe.

Vous comprenez désormais que le nettoyage et l’entretien qui usent de l’eau et du savon sont à éviter en termes de crêpière. Ces deux composants enlèvent la matière grasse, l’élément principal assurant la pérennité et la performance de la machine à faire des crêpes.

Avoir un appareil dont les plaques de cuisson sont en fonte ou en acier exige un nettoyage tout particulier afin de garantir la qualité de vos crêpes. L’utilisation de certains produits sont à proscrire, tout comme certains accessoires. Préconisez essentiellement l’utilisation d’une pierre abrasive pour rendre la plaque lisse et suivez bien les étapes de culottage et décapage avant et après l’utilisation de votre machine. Ces conseils sont à utiliser pour tout modèle en fonte ou en acier.

crepes-party

Commandez votre crêpière professionnelle chez Matériel-Horeca

Vous n’avez pas encore fait l’acquisition d’une crêpière professionnelle pour l’ouverture de votre restaurant de snacking ? Pour vous aider à bien choisir votre appareil à faire des crêpes, n’hésitez pas à lire notre article sur comment choisir votre crêpière professionnelle.

Les critères principaux sont entre autres :

  • Le nombre de crêpes à produire ;
  • Le choix du revêtement de vos plaques de cuisson (en fonte, en acier, …) ;
  • Le diamètre ;
  • La source d’alimentation (à gaz ou électrique) ;
  • Le prix et la marque (nous vous conseillons fortement les crêpières de chez Krampouz, leader mondial) ;
  • La puissance ;
  • Les accessoires.

Chez Matériel-Horeca, nous vous proposons une large gamme de crêpières spécialement conçues pour une utilisation intensive de crêpes. Découvrez-les sans plus attendre ! Si vous hésitez entre plusieurs crêpières professionnelles, nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous aiguiller sur votre choix.

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *