En France, le camion-restaurant ou « food truck » connaît un très grand essor. Les Food Trucks gagnent une place dans les habitudes alimentaires des gens. Il a connu un véritable succès. De plus en plus d’entrepreneurs s’investissent dans ce projet en établissant eux-mêmes leur Food truck. Mais comment aménager efficacement sa camionnette food-truck ? Cette question nécessite non seulement une étude technico-économique, mais également l’application de plusieurs normes.

Quels sont les points clefs d’un projet d’aménagement d’un camion food truck ?

materiel food truck

Avant la conception de cette petite entreprise, c’est-à-dire la transformation de votre camion en un restaurant mobile, il faut d’abord connaître les éléments clefs d’un tel projet d’aménagement. 

Emplacement du restaurant

Parmi les points déterminants de la réussite d’un Food truck, l’emplacement est l’un des plus capitaux. Formellement, il est en fonction de la portée du restaurant en termes de clientèle. D’ailleurs, à chaque emplacement synchronise aussi un traité de la réglementation en vigueur. Ainsi, les règles de conformité et les procédures auprès d’un établissement administratif varie d’un emplacement à une autre : au bord de la route, au marché, etc.

Choix d’un camion ou d’un véhicule avec remorque

Le choix des véhicules doit être défini en fonction de vos objectifs en termes de vente, mais aussi du budget attribué au projet de votre petite entreprise. Le type de camion ou de véhicule avec remorque acheté ou aménagé détermine ensuite la capacité d’accueil et de production du food-truck. Il en dépend également de la technique d’agencement du véhicule pour concevoir un food truck captivant.

Conformité à la réglementation

Si vous voulez que l’aménagement de votre entreprise de restauration ambulante fonctionne à merveille, il faut que vous honoriez à la lettre la réglementation en matière d’hygiène et de sécurité. Une formation est prodiguée par un organisme certifié dans ce sens. En tant qu’acteur dans une entreprise collective, vous devez respecter cette formation.

Business plan

Pour trouver un financement suffisant pour votre activité de Food truck, vous devriez faire appel à un banquier ou un emprunteur. Ce dernier vous demandera un business plan bien détaillé et bien justifié sur les prix, les matériels, les méthodes, les résultats économiques, l’espace de travail, etc. pour qu’il soit convaincu de la véracité de votre projet.

Quels matériels à fournir pour son véhicule à food truck ?

Comme équipements de base, mentionnons : le plancher doté d’un déflecteur profilé de cabine à adapter à l’agencement d’une chambre de magasin et la carrosserie en panneaux sandwich.

À l’avant du véhicule, l’installation d’une table de service, d’un espace pour salamandre, de deux espaces réfrigérateur et congélateur et d’un tiroir-caisse est une nécessité. Du côté avant, envisagez un espace friteuse et une hotte en inox. Du côté droit, outre le plan de travail, la mise en place d’une étagère et d’un espace de cuisson, d’une hotte en inox et d’un espace vitrine à boissons doit être faite. 

Divers autres équipements de cuisine sont aussi à disposer dans votre camion ou votre véhicule en remorque food truck : les lave-mains, le dérouleur à essuie-tout, le distributeur de savon, le coffre pour bouteilles de gaz, la prise électrique, l’éclairage relié à la batterie du camion, le réfrigérateur, le congélateur, la vitrine réfrigérée à boisson, la friteuse, la plaque à snacker, la salamandre gaz, la hotte aspirante, le groupe électrogène insonorisé… Toute une large gamme de matériels de cuisine sont mise en vente sur Matériel Horeca disponible à prix très abordable.

Quelles sont les démarches administratives à suivre et appliquées pour un food truck ?

food truck

Lancer un projet dans une entreprise ambulante « food truck » équivaut à conditionner un travail de la restauration, vous devez donc honorer les normes de sécurité et d’hygiène de ce secteur. Se lancer dans un Food Truck nécessite l’application de plusieurs normes et règles qui régit le domaine de la restauration ainsi que l’obtention d’un certificat de restaurant. 

 Acquisition de l’homologation VASP

Pour passer avec succès le contrôle technique, les véhicules aménagés doivent avoir une homologation « VASP » ou Véhicules Automoteurs Spécialement Aménagés. Les renseignements sur l’acquisition de cette homologation sont difficiles à avoir tant auprès des constructeurs que des services chargés de l’homologation ou l’admission des véhicules. L’entreprise dans le secteur de Food Truck doit rester en contact avec la Direction Régionale de l’Environnement et de l’Aménagement et du Logement (DREAL) ou la DRIEE qui leur précisera l’étape à suivre.

Quel aménagement pour une voiture en food-truck ?

Quand une entreprise de restauration veut se lancer dans un business de restaurant mobile, l’aménagement du véhicule en Food Truck par soi-même se confirme efficace pour faire des économies, et d’avoir au final un camion qui répond à vos besoins. 

Le but de l’aménagement intérieur d’un Food Truck est d’obtenir un espace pratique et optimisé pour travailler en toute sécurité. Chaque coin devra être utilisé, vu qu’un camion est moins vaste qu’une vraie cuisine. Avant tout aménagement du Food Truck, il faut faire l’achat et devis entre véhicules neuf ou d’occasion. Ensuite, les poses du sol en aluminium strié antidérapant, de feuilles d’inox alimentaire et de la hotte aspirante, et des équipements de cuisine sont à prévoir. 

Voilà nos conseils pour l’aménagement d’un véhicule en Food-Truck. Achetez vos matériels de cuisine chez Matériel Horeca avec un bon rapport qualité prix et un service de livraison.