Quelques jours avant la réouverture de son restaurant, Guillaume Sanchez (Top Chef 8) pousse un énorme coup de gueule contre les journalistes

Guillaume Sanchez, jeune chef étoilé et ex-candidat emblématique de la saison 8 de Top Chef, n’a pas mâché ses mots à l’égard des journalistes culinaires…A l’approche de la réouverture de son restaurant NESO, il révèle, sur son compte Instagram, que ces journalistes n’auront maintenant plus leur place dans son établissement.

« Je vois la ‘presse’ ouvrir sa gueule … »

A l’annonce de la réouverture de son restaurant, Guillaume Sanchez a poussé un coup de gueule contre les journalistes culinaires ce lundi 30 août.

En colère, il publie : « Je vois la « presse » ouvrir sa gueule sur qui mérite ou non d’être en place dans un restaurant, qui est capable de transmettre des émotions à leur si grande bouche régalée à grand coup de week-end presse gratos. Je les vois écrire des communiqués presse de restaurant qu’ils visiteront eux même par la suite, quand ils n’écrivent pas pour les mêmes agences RP en continue par peur de ne plus être « rincé ».

Dans sa publication Instagram, le jeune chef révèle d’ailleurs que certains journalistes lui ont demandé de replier un post pour gagner des followers. Il ajoute : « Je les vois se lever de table sans demander l’addition, je les vois prendre la parole à l’encontre de personnes qui passent leur vie à crever à petit feu derrière les fourneaux, par passion et peur d’un mauvais avis. Je les vois écrire sur les choix qu’un entrepreneur peut faire pendant la crise en se cachant derrière leur nouvel humanisme. »

Voir aussi  Christian Constant tire sa révérence et passe le flambeau du « Café Constant » à un chef cuisinier bien connu du petit écran

Agacé, il conclut : « À quel moment on a décidé de cuisiner par et pour ces gens-là ? Je ne me battrai plus dans la presse pour transmettre nos messages à présent, si vous avez des questions, les réponses seront dans l’assiette. »

Après un an de fermeture, Guillaume Sanchez profite de l’occasion pour annoncer la réouverture de son établissement : « Avec toute mon équipe on réouvre le restaurant le 6 septembre, après 1 an de fermeture. Et on le fera pour nous, pour les producteurs avec qui nous travaillons et pour nos clients qui aime à vivre la cuisine. Et pour personne d’autre. »

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SANCHEZ GUILLAUME (@osanchaise)

« C’est trop facile de cracher dans la soupe … »

La plupart des internautes saluent l’initiative, comme le chef pâtissier Christophe Michalak : « Tellement juste tes mots Guillaume 👏👏 ».

D’autres sont partagés sur cette prise de position. Cet internaute publie : « J’aurais envie de dire amen comme tout le monde, tu as tellement raison. Mais en même temps, tu es un pure produit des rapports de complaisances du système depuis 10ans. C’est trop facile de cracher dans la soupe quand on a autant bouffer dedans ! Sans aucune méchanceté, la nuance est souvent plus difficile que la radicalité… »

Certains rappellent d’ailleurs la pression que subissent certains cuisiniers afin de satisfaire les guides Michelin ou Gault-Millau. « Je pense exactement comme toi et depuis 4 ans déjà. Franchement, tailler pipes à Pierre, Paul ou Jacques pour avoir une assiette Michelin, un 13 au gaultetblaireaux… Puis aux influenceurs, carrément, ils ont créé un métier eux. Moi je cuisine pour mes clients et ce sont les seules personnes qui peuvent nous juger », commente un internaute.

Voir aussi  Guide Michelin 2021 : le palmarès des nouveaux restaurants français étoilés dévoilé

Pour rappel, certains chefs étoilés ont rendu leurs étoiles Michelin ou se sont même donné la mort à cause de la pression subie par les guides.

On souhaite néanmoins une belle reprise à Guillaume Sanchez pour la réouverture de son restaurant ce lundi 6 septembre.

Crédit Image : Instagram Guillaume Sanchez (Osanchaise)