Restauration : le label national « anti-gaspillage alimentaire » lancé

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans la restauration collective et distribution alimentaire, le gouvernement français a annoncé le 28 décembre le lancement d’un label national « anti-gaspillage alimentaire ».

Lutter contre le gaspillage alimentaire et promouvoir l’économie circulaire

Dans le cadre du Plan Climat présenté par le gouvernement le 23 avril 2018, la loi n°2020-105 du 10 février 2020 vise à mettre en œuvre des mesures pour favoriser l’économie circulaire.

L’économie circulaire est un nouveau modèle économique qui vise à limiter la consommation et le gaspillage alimentaire. Les biens et services produits durablement empêcheront la production excessive de déchets. En adoptant la loi du 10 février 2020, le gouvernement français veut responsabiliser le consommateur sur ses achats.

Le label « anti-gaspillage alimentaire » mis en place par la loi n°2020-105 est encadré par un décret adopté ce 24 décembre.

Réduire le gaspillage alimentaire de 50% d’ici 2025

Comme le précise le communiqué de presse du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le but de ce nouveau label est de réduire de moitié le gaspillage alimentaire par rapport à 2015 et valable jusqu’en 2025. Le label « anti-gaspillage alimentaire » orientera la consommation des français.

Les secteurs touchés par ce décret sont la restauration collective et la distribution alimentaire. Pour bénéficier de ce nouveau label, il faudra attendre 2021 pour connaitre les conditions.

Voir aussi  Guide Michelin 2021 : Un nouveau restaurant 3 étoiles pour la Belgique

Crédit Photo : ©Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr