Bonne nouvelle pour le secteur CHR … De nouvelles aides supplémentaires !

Le secteur CHR a particulièrement souffert de la crise sanitaire. Le gouvernement français a mis en place une série de dispositifs pour aider les établissements à faire face à la pandémie. Avec la campagne de vaccination qui s’accélère, les hôtels, restaurants et bars ouvrent petit à petit leurs portes. Pour une meilleure reprise de leur activité, le gouvernement Macron a décidé d’accorder des aides supplémentaires à ce secteur particulièrement touché.

Maintien à 100% du chômage partiel en juin

Ce 28 mai, le décret n° 2021-674, publié dans le Journal Officiel, annonce le maintien du chômage partiel à 100 % pour le mois de juin. Les employés des entreprises concernées bénéficieront de 70% de rémunération antérieure brute. Durant cette période, l’employeur reçoit une allocation équivalente de la part de l’Agence de services de paiement. Ce taux est maintenu jusqu’au 31 octobre 2021 pour les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire.

Pour rappel, les entreprises qui ont enregistrées une baisse de chiffre d’affaires et qui souhaitent prolonger le chômage partiel doivent effectuer les démarches auprès des organismes agrées.

Prolongation de l’activité partielle jusque septembre

A partir du 1er juillet, l’activité partielle sera régressive :

  • Juillet : 60% ;
  • Août : 52% ;
  • Septembre : 36%.

Quant aux restes à charge de l’entreprise, le taux sera appliqué comme suit :

  • Juillet : 15% :
  • Août : 25% ;
  • Septembre : 40%.
Voir aussi  HORECA : Déjà des réservations pour la réouverture des restaurants en mai

Les secteurs concernés sont ceux qui ont dû fermer administrativement et qui enregistrent une perte du chiffre d’affaires d’au moins 50%.

A partir du 1er novembre 2021, ces entreprises devront payer une indemnité au salarié à 60% du taux horaire brut. Quant à l’allocation pour l’employeur, celle-ci s’élèvera à 36% du taux horaire brut.

Crédit Image : © PlanetEarthPictures – AdobeStock.com