Réouverture des restaurants : quelles sont les pistes envisagées ?

Alors que cela fait plus de 4 mois que les restaurants et bars sont fermés, le gouvernement français réfléchit à différentes pistes pour que la réouverture se passe le mieux possible. Le Président Emmanuel Macron est d’ailleurs favorable à un pass sanitaire. Tandis que Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a affirmé ce mercredi 3 mars au cours d’une conférence de presse, le retour « à la vie normale dès la mi-avril ».

Le pass sanitaire

Au cours d’une conférence de presse avec les 27 dirigeants de l’Union Européenne, le Président français Emmanuel Macron a évoqué le pass sanitaire pour la réouverture des restaurants et des lieux culturels. Le pass sanitaire serait une application dans laquelle vous pourrez prouver que vous aviez été soit vacciné, soit fait un test PCR négatif ou antigénique afin d’accéder à certains lieux publics.

Toutefois, Emmanuel Macron a rappelé que ce pass sanitaire pose aussi des « questions techniques, de respect des données individuelles et d’organisation de nos libertés ». Il faudrait dès lors préparer l’application dès aujourd’hui, que ce soit techniquement, politiquement que juridiquement.

Les QR Code

En complément au pass sanitaire, les QR Code pourraient pointer les chaines de contamination dans les lieux publics. Chaque client devrait alors scanner un QR Code à l’entrée de l’établissement. Si une personne a été testée positive, les clients présents à ce moment-là recevront une alerte. Ils devront alors s’isoler et se faire tester.

La CNIL, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, a déjà émis son aval. Le gouvernement est entrain de travailler sur la mise à jour de l’application « TousAntiCovid ».

Voir aussi  Restauration livrée : les acteurs se responsabilisent et signent une charte

L’ouverture partielle dans certaines régions

Une autre piste envisagée est la réouverture partielle des restaurants, uniquement à midi. De nombreux restaurants sont déjà ouverts pour le déjeuner afin d’accueillir les ouvriers BTP. Pour les régions dans lesquelles le virus circule peu, la réouverture pourrait aussi être envisagées, avec un protocole sanitaire strict.

Pour Jean Terlon, vice-président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), il faudrait compléter cette réouverture par les aides financières. Il déclare à FranceInfo : « Beaucoup de restaurateurs vont avoir du mal aussi à repartir. Au moment de la réouverture, ça va être l’inconnue totale. La réouverture n’est pas obligatoirement la solution qui va faire que tout va redémarrer comme avant. Ça ne va pas être aussi facile que ça ».

Vers un déconfinement à la mi-avril ?

Lors de la conférence de presse du 3 mars, Gabriel Attal a fait le point sur la crise sanitaire. Il rappelle que la campagne de vaccination s’accélère et que le gouvernement travaille sur les possibles relâchements. Il affirme : « Il ne s’agit pas d’un horizon lointain et incertain mais d’une échéance qui pourrait être, nous l’espérons, dès la mi-avril. Nous commençons à travailler sur des protocoles pour rouvrir le pays progressivement ».

Crédit Photo : © AFP/SEBASTIEN BOZON