Reims : Grave incendie dans un hôtel

La ville de Reims enregistre de plus en plus de cas d’incendie. L’hôtel Nouveau Port a aussi à son tour été frappé par le feu. Le jeudi 04 février dernier fut une journée marquante pour ce complexe hôtelier. En réalité, dans l’après-midi, un feu s’est déclenché dans une des chambres de l’immeuble. Que s’est-il passé ?

Troisième incendies en trois mois

Après le déclenchement du feu aux environs de 14 h15, la cause du mal demeurait inconnue. Pendant ce temps, le passage entre le boulevard Charles-Arnould et le canal a dû être bloqué par précaution.

Il s’agit du troisième cas d’incendie qui survient dans un hôtel de Reims en l’espace de trois mois. En effet, en décembre 2020, la ville a connu un cas semblable d’incendie. Ce dernier fut causé par un lampadaire. Le feu a touché une guirlande de Noël et s’est propagé vers la façade de l’hôtel de l’Univers. Dans la même semaine, un autre, moins dangereux, s’est aussi déclenché dans une poubelle dans la rue d’Aix-la-Chapelle.

Réponse quasi instantanée des pompiers

Les sapeurs-pompiers ont une fois encore démontré leurs professionnalismes et leur sens élevé de protection. Ils ont répondu à temps à l’appel à l’aide. Ils se sont présentés quelques minutes après sur les lieux pour éteindre le feu. Comme pour l’hôtel de l’Univers, ces hommes ont su rapidement maîtriser le feu.

Ainsi, vers 16 heures, le feu avait déjà été éteint et les lieux étaient nettoyés. Les sapeurs-pompiers ont pris le soin de ventiler les chambres et déblayer les gravats. Les propriétaires de l’établissement devront rééquiper les chambres. Ils pourront également faire appel, si possible, à des professionnels pour inspecter les lieux.

Voir aussi  Hôtellerie : le Greet Hôtel Lyon Confluence est ouvert
Nouveau Port à Reims incendie
Hôtel « Nouveau Port » à Reims avec l’intervention des pompiers ©l’Union

Pertes et bien matériels à déplorer

Le bilan de l’incendie est moins alarmant, en effet, aucun blessé n’a été signalé. Toutefois, des pertes en biens matériels sont à déplorer. Les meubles et autres accessoires devront inévitablement être remplacés.

Seulement deux des chambres de l’hôtel étaient occupées par des clients. C’est la principale raison qui explique ce bilan. La crainte générale s’est rapidement dissipée.