Covid Safe Ticket : Appel à manifester pour le secteur Horeca ce jeudi 30 septembre à Namur

Le Covid Safe Ticket va être imposé à Bruxelles et en Wallonie. Le projet du gouvernement wallon va notamment être voté ce jeudi 30 septembre. Maxence Van Crombrugge, membre du collectif Wallonie Horeca, appel à manifester ce jour contre le Covid Safe Ticket. Il explique ses motivations.

Un mouvement lancé par Wallonie Horeca

Depuis le 23 septembre, le gouvernement de Wallonie a décidé d’utiliser le Covid Safe Ticket, notamment dans le secteur Horeca. Cette décision a pour but de relancer la campagne de vaccination. Cette restriction sera levée le 31 décembre si les statistiques du taux de vaccination et de reproduction du virus sont bonnes.

Toutefois, cette mesure ne plait pas à tout le monde. C’est le cas de Maxence Van Crombrugge, membre du collectif Wallonie Horeca. Une fédération qui réunit, défend et représente le secteur Horeca en Wallonie. Il a donc décidé de lancer un appel sur Facebook pour manifester ce jeudi 30 septembre à Namur. Le but étant d’interpeller les députés wallons quant à cette mesure restrictive.

Se battre pour les clients

Par cet appel à manifester, le restaurateur souhaite discuter avec les députés wallons afin de proposer une alternative plus juste pour le secteur, mais aussi pour les clients. « Une alternative acceptable serait l’imposition de gestes barrières et le respect de la distanciation sociale. Pour ceux qui voudraient utiliser le pass sanitaire, on pourrait prévoir une dérogation » déclare Maxence Van Crombrugge dans les colonnes de Sud Info. Pour lui, le Covid Safe Ticket « n’est ni éthique, ni efficace, ni économiquement favorable et n’est que le reflet du doute quant à l’efficacité de la campagne vaccinale ».

Voir aussi  Covid-19 : Ces politiques belges plaident pour une ouverture rapide de l’Horeca

Il s’agit avant tout de se battre pour les clients : « Le gouvernement a décidé d’une règle guillotine pour tout le monde, mais ce qu’il oublie, c’est que les restaurateurs ont des clients qui deviennent aussi des amis. Ce serait inhumain et peu respectueux de laisser dehors et dans le froid des personnes, simplement parce qu’elles n’ont pas le pass sanitaire ».

Sa proposition est que « chaque restaurateur serait tenu d’afficher au-devant de son établissement s’il privilégie les gestes barrières ou le « Covid Safe Ticket ». Le client choisira en son âme et conscience selon ses convictions. Nous voulons une approche libérale et pas totalitaire ».

Pour manifester, rendez-vous ce jeudi 30 septembre Rue Notre Dame 1 à 5000 Namur dès 13h.