CHR : Relance du secteur via une plateforme en ligne ?

Depuis mai 2020, le brasseur alsacien Kronenbourg collabore avec ses clients, gérants, prestataires ainsi qu’avec des spécialistes dans l’innovation numérique. Le but de cette initiative est de réfléchir à des idées innovantes afin de mobiliser et relancer le secteur CHR, particulièrement touché par la crise sanitaire. Après plusieurs mois d’expérimentation, la plateforme Mon CHR est officiellement disponible, avec un espace exclusif « Kroworking ».

Mise en relation entre restaurateurs et start-up

Un secteur rudement touché par la crise sanitaire, les brasseurs ont aussi été impacté par la fermeture des restaurants et des bars/cafés, dont Kronenbourg. C’est dans ce contexte de crise que le brasseur alsacien veut se positionner comme étant l’acteur de confiance et d’innovation digitale pour les restaurateurs.

Après plusieurs mois d’élaboration, Mon CHR voit le jour. Il s’agit d’une plateforme élaborée par le studio Waoup. Le premier tronçon est un espace d’informations pour le secteur CHR. On y retrouve des actualités sur la crise sanitaire, mais aussi des solutions digitales pour augmenter le chiffre d’affaires après plusieurs mois de fermeture. Le second tronçon, quant à lui, est exclusivement dédié aux clients de Kronenbourg nommé Kroworking. Cet espace a pour but de mettre les restaurateurs en relation avec des start-up afin de booster leur établissement. Ils auront ainsi des conseils sur la gestion de leur restaurant, sur leur responsabilité environnementale ou encore sur l’augmentation de leurs ventes.

3 objectifs pour relancer le secteur CHR

Kronenbourg ne facture pas l’inscription à la plateforme, que ce soit pour le restaurateur que pour la start-up. Evidemment, s’il y a un contrat entre une entreprise digitale et un gérant, le brasseur touche une commission. Kronenbourg justifie cette action : « la plateforme a un coût donc nous sommes dans un schéma classique d’apporteur d’affaires ».

Voir aussi  PHOTOS : La tenue particulière d’Adrien Cachot (Top Chef 2020) pour la montée des marches au Festival de Cannes

Kroworking poursuit 3 objectifs :

  • Assurer la gestion de l’établissement ;
  • Booster les ventes ;
  • Avoir une responsabilité environnementale.

Ainsi, les gérants d’établissements pourront, par exemple, être en relation avec Tiller France pour la digitalisation de leur point de vente, de TastyCloud pour des solutions de Click & Collect ou encore de Cy-Clope pour mieux protéger l’environnement.

Pour Thierry Caloin, Vice-Président CHD de Kronenbourg : « cet outil peut aider à la relance du CHR ».

Crédit Photo : © Kroworking