Covid-19 : Mobilisation de l’Horeca bruxellois ce 15 janvier

L’Union Horeca bruxellois appelle à la mobilisation ce vendredi 15 janvier à 15h, Mont des Arts à Bruxelles. L’objectif de cette manifestation ? Avoir une perspective d’ouverture du secteur Horeca et une homogénéisation entre les régions des indemnités financières.

Colère des restaurateurs bruxellois

Mauvaise surprise pour les restaurateurs et cafetiers bruxellois, après une fermeture de plus de 6 mois en 2020, le secteur doit payer les droits d’auteurs pour la diffusion de musique dans leur établissement. Une facture de 700€ qui n’est pas justifiée pour Fabian Hermans, administrateur de la Fédération Horeca bruxellois. Pour lui : « Je ne suis pas contre la SABAM, mais je suis contre le racket (…) quand je ne vends pas un « stoemp-saucisse » dans mon restaurant, les clients ne me le paient pas ».

Du côté des entreprises de gestion des droits auteurs, ce n’est pas le même son de cloche. Le porte-parole d’Unisono, Olivier Maeterlinck rappelle que « le secteur de l’Horeca et d’autres secteurs ont reçu des compensations de la part des autorités fédérales, alors que les auteurs n’ont rien reçu. »

Cri d’alerte du secteur Horeca

Dans un communiqué de la Fédération Horeca bruxellois, le secteur appelle à l’aide et au soutien du gouvernement bruxellois. Depuis le 13 mars 2020, date du premier confinement, chaque établissement a reçu 7000 euros pour surmonter la crise. Une gouttelette parmi les charges et dettes le rappelle la Fédération. Pratiquement 1 an plus tard, la situation reste inchangée pour le secteur. Les aides financières se suffisent pas et les crédits accordés durant la réouverture des restaurants doivent à présent être remboursés.

Voir aussi  HORECA : Quel est le secteur le plus touché par la crise ?

Comme le rappelle l’Union Horeca Bruxellois : « Notre secteur se meurt inexorablement. On fait croire au grand public que nous percevons des indemnités suffisantes, or c’est faux. Celles-ci ne permettent pas, dans l’écrasante majorité des cas, aux entreprises et aux indépendants du secteur de survivre ». D’autant plus qu’il y a une grande différence de traitement entre les régions belges…

Le cri d’alerte de l’Horeca a bien été entendu par le gouvernement bruxellois. Une réunion est programmée ce vendredi pour discuter des aides structurées accordées pour le secteur. La mobilisation se tient néanmoins toujours en ce vendredi 15 janvier à 15h au Mont des Arts à Bruxelles.  

Crédit Photo : ©Wikimedia Commons