Covid-19 : La réouverture des restaurants repoussée en Europe

La campagne de vaccination est lancée depuis fin décembre 2020, les européens espéraient retrouver un peu de liberté. Alors que la plupart de l’Europe est en confinement partiel depuis des mois, certains pays avaient annoncé l’ouverture prochaine des restaurants, bars et lieux culturels. Avec la recrudescence actuelle du virus, l’Europe est entrain de faire marche-arrière sur ses décisions et décident de confiner une partie de sa population.

L’Europe resserre la vis

La réouverture partielle des restaurants, salles de cinéma et salles de concert était annoncée pour le 22 mars en Suisse. Grosse déception pour ces secteurs puisque le Conseil Fédéral vient de repousser la réouverture pour 4 semaines minimum. André Simonazzi, porte-parole du Conseil Fédéral l’annonce sur Twitter : « Le Conseil Fédéral décidera d’autres assouplissements éventuels le 14 avril (…) Seul assouplissement en vue de Pâques, 10 personnes au lieu de 5 pourront participer à des réunions privées à l’intérieur. »

A Tübingen, en Allemagne, la ville a ouvert mardi passé ses restaurants, bars, théâtres et commerces pour une phase test de 3 semaines avec protocole sanitaire. A Trèves, les terrasses des restaurants ont ouvert leurs portes ce lundi. Ces ouvertures sont possibles uniquement sur base du taux d’incidence inférieur à 100. Angela Merkel, chancelière allemande, a annoncé ce lundi soir la prolongation du confinement jusqu’au 18 avril, après les vacances de Pâques.

Voir aussi  Réfrigérateur médical : La demande en frigo explose et la pénurie est proche

En Italie, les restaurants et bars ont pu ouvrir début février pour les régions sous contrôle avec conditions sanitaires, dont l’imposition d’un couvre-feu. Moins d’un mois et demi d’ouverture, le pays a du revenir sur ses décisions. Depuis 1 semaine, l’Italie est confinée et a fermé ses établissements et les écoles jusqu’au 6 avril.

La France, quant à elle, n’a pas encore précisé la date de réouverture pour le secteur CHR. Quelques pistes sont toutefois à l’ordre du jour comme la possibilité d’ouvrir uniquement les restaurants lors du déjeuner. Certains établissements sont d’ailleurs ouverts pour les ouvriers BTP. La France a néanmoins annoncé un confinement de 4 semaines dans 16 départements.

En Belgique, le gouvernement fédéral avait annoncé un plan de déconfinement avec une ouverture possible de l’Horeca pour le 1er mai. Avec la forte croissance du virus actuelle dans le pays, la Belgique a aussi resserré la vis afin de maintenir les décisions quant aux ouvertures éventuelles des restaurants, mais aussi des écoles.

Entre manifestations et débordements

Les européens se lassent faces aux décisions et aux restrictions prises par leur pays. Ils font d’ailleurs entendre leur mécontentement à travers des manifestations anti-covid. Alors qu’Angela Merkel a demandé de ne pas se rendre en Espagne pour Pâques, les vols sont pleins. Pour rappel, l’Espagne a décidé de maintenir son économie en continuant d’ouvrir ses restaurants, commerces et lieux culturels. De nombreuses manifestations contre les restrictions ont eu lieu ce week-end dans le centre du pays.

Même son de cloche pour la Belgique et la France. La population a même fêté le carnaval ce week-end malgré les interdictions. Au Luxembourg, aussi des manifestations avec plus de 200 personnes pour protester contre les mesures covid.

Voir aussi  Réouverture des restaurants : Les Anglais retrouvent leur liberté aujourd’hui

Crédit Photo : © ArTo – stock.adobe.com