Hôtellerie : une femme retrouvée morte à Cabourg

Très tôt dans la matinée du 4 février 2021, une scène horrible s’était produite. Dans un hôtel du centre-ville de Cabourg au Calvados entre Deauville et Caen, une femme a été retrouvée sans vie. Que s’est-il passé ?

Les faits du 04 février 2021

Ce jeudi matin au commissariat de Dives-sur-Mer, les forces de l’ordre reçoivent la visite d’un homme. Âgé de 21 ans, celui-ci s’est présenté dans les locaux de la police à 07 heures. Cet homme est venu avec une nouvelle très tragique qui requiert une attention particulière. En effet, l’homme affirme avoir tué sa compagne dans une chambre d’hôtel la « Champagne-Ardenne ». Il s’agit précisément d’une chambre de l’hôtel du centre-ville de Cabourg, chambre dans laquelle les deux partenaires logeaient depuis le dimanche 31 janvier 2021.

Les constatations des policiers et sapeurs-pompiers

Dépêchés sur le lieu, la police et les sapeurs-pompiers sont tombés sur une scène effroyable. Il s’agit ni plus ni moins du corps d’une jeune dame vraisemblablement tuée par une arme à feu, selon les premières constatations.

Après quelques démarches et renseignements, la victime est identifiée : c’est Laura Dubosq, une jeune femme de 34 ans. La piste du meurtre avec homicide volontaire est la plus probable. Par ses affirmations, le compagnon fut le premier suspect. Ce dernier a été mis en garde à vue selon les informations divulguées par la Procureur de la République à Caen, Amélie Cladière.

Dans la suite des évènements, cet homme a subi une hospitalisation. Toutefois, le Parquet de Caen a insisté sur le fait que cela n’avait pas de lien avec le meurtre. Il avait un problème de santé qui n’est aucunement lié à l’affaire. Il a dû subir une intervention chirurgicale avant de retourner au commissariat pour être entendu le vendredi 5 février 2021.

Voir aussi  Biarritz : L’hôtel 4 étoiles le plus célèbre fait peau neuve !

Les forces de l’ordre informent donc que l’enquête est ouverte et une information judiciaire a été également ouverte depuis ce vendredi 5 février 2021. Il faut noter que pour l’heure, la police ne dispose pas encore de témoins pour ce meurtre. Interrogé, le gérant de l’établissement affirme n’avoir rien entendu.

Le suspect retrouvé

Dès son retour au commissariat central de Caen, le jeune a repris la garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte pour meurtre par conjoint. Selon les informations obtenues, le couple, confronté à une certaine précarité selon le parquet, avait l’habitude de loger dans l’hôtel cabourgeais. Aussi, il est constaté que le jeune était positif aux stupéfiants quand il s’était livré à la police le jeudi matin vers 7 heures.

Par ailleurs, après quelques recherches dans les bases de données de la police, il est à noter que l’homme avait déjà fait la prison. Il vivait parfois dans la rue.

#féminicide #TerrorismePatriacal

Cet évènement a été largement relayé sur tous les réseaux sociaux. Des termes comme homicide volontaire ou féminicide ressortent très souvent.

L’affaire a pris une telle ampleur que les partages des tags #féminicide et #TerrorismePatriacal sont demandés. Dans la foulée, une pétition a été lancée pour dénoncer des faits semblables. L’objectif serait apparemment d’accompagner les familles dévastées par les meurtres de leurs filles.

Crédit Photo : ©France Télévisions