Dîners clandestins : Les chefs étoilés expriment leur profonde colère

Lors d’un reportage diffusé dans le journal de M6 ce vendredi 2 avril à 19h45, les téléspectateurs ont pu découvrir l’existence des dîners clandestins. Ce sont ces lieux dans lesquels sont organisés, clandestinement, des dîners en plein cœur de Paris. La haute sphère de la société, notamment les ministres français, auraient participés à ces dîners « huppés » en ces temps de crise. Un reportage qui fait polémique depuis quelques jours. Certains chefs étoilés, bien connus du petit écran, n’ont pas hésité à s’exprimer à ce sujet.

Restaurants ouverts clandestinement pour les ministres ?

Malgré les restrictions sanitaires, mises en vigueur depuis de nombreux mois afin d’endiguer la propagation du virus, certains préfèrent contourner la loi. C’est le cas de ces soirées organisées clandestinement dans lesquelles les règles sanitaires ne sont pas respectées. Dans ce reportage, on remarque des serveurs qui ne portent pas de masques et ne respectent pas les gestes barrières.

Dans les images diffusées par M6, on y voit également l’un des organisateurs de la soirée clandestine, celui-ci étant présenté comme un « collectionneur ». Il affirme même : « J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres ». Les téléspectateurs et médias ont d’ailleurs rapidement fait le rapprochement avec Pierre-Jean Chalençon, ancien collectionneur de l’émission « Affaire Conclue » diffusée sur France 2. Celui-ci est notamment propriétaire du « Palais Vivienne » à Paris. Le menu du 11 mars du chef Christophe Leroy aurait d’ailleurs circulé sur les réseaux sociaux, supprimé depuis.

Voir aussi  Un nouveau concept de restauration créé à Toulouse

Une enquête du Procureur de la République, Rémy Heitz, est ouverte pour vérifier si ces soirées sont bien organisées ou non.

Quelle image pour les restaurateurs ?

A la suite de ces images, nombreux chefs étoilés se sont exprimés à ce sujet, à commencer par Philippe Etchebest. Interviewé par BFMTV, le chef ne mâche pas ses mots. Pour lui, c’est « lamentables et débiles. Quelle image on va ressortir de ça nous les restaurateurs ? ». Pour celui qui s’est porté porte-parole des restaurateurs en cette période de crise, le chef regrette ces images. Il déclare : « On s’est battu pendant des mois avec mon groupe de travail pour obtenir des aides. On fait tout, aujourd’hui, pour essayer de faire en sorte d’avoir des réouvertures rapides et normales. Et aujourd’hui, une poignée d’individus salissent notre profession, et ce n’est pas normal ».

Même son de cloche pour un autre juré de Top Chef, Michel Sarran, interrogé par l’émission C à Vous. Pour lui, « c’est lamentable et à proprement parler scandaleux parce que ça discrédite une profession par rapport aux Français, dans une période qui est assez compliquée pour nous ». Il ajoute : « Je trouve que ce n’est pas respectueux par rapport à tous les restaurateurs qui font des efforts colossaux (…) se vanter de ne pas mettre de masques quand on voit comment on s’est battu pour les protocoles sanitaires et qu’aujourd’hui, nous sommes toujours fermés, c’est dur. »

Autre chef étoilé, Marc Veyrat, lui aussi interviewé par BFMTV tient le même discours que ses pairs. Il dit : « Je suis très en colère. Est-ce qu’on a le droit de dégrader autant l’image des restaurateurs ? Est-ce qu’on a le droit de prendre de tels risques ? (…) Nous, les restaurateurs, nous sommes offensés car nous sommes toujours fermés ! ». Plus loin dans l’interview, le chef a même affirmé qu’il a déjà été contacté pour ce genre de dîners clandestins. Une offre qu’il a bien entendu refusé.

Voir aussi  Dîners clandestins : Cyril Lignac impliqué dans l’affaire ?

Crédit Photo : © PHILIPPE LOPEZ/AFP via Getty Images