Confinement : quand pourront ouvrir les restaurants ?

Le 29 octobre dernier, le Président Emmanuel Macron annonçait le second confinement et par conséquent, la fermeture des restaurants. Le gouvernement français avait annoncé une date possible de réouverture : le 20 janvier 2021. Cette date est-elle toujours envisageable compte tenu du niveau de contamination actuel à la Covid-19 ?

Peu d’espoir pour les restaurateurs

La date du 20 janvier 2021 n’est plus qu’une illusion pour le secteur CHR. Lors d’une interview accordée à Europe 1 le 3 janvier, Alain Griset, Ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, ne se fait plus d’illusion. Pour lui, l’ouverture des restaurants le 20 janvier « est peu probable » compte tenu des contaminations par jour. Pour rappel, Emmanuel Macron avait fixé l’objectif, en octobre dernier, de moins de 5.000 contaminations par jour pour envisager l’ouverture des restaurants et bars.

Avant même d’analyser les conséquences des fêtes de fin d’année sur l’évolution de l’épidémie, le gouvernement aurait déjà tranché sur la question. Le Premier Ministre Jean Castex a déjà acté le nouveau report de l’ouverture des restaurants. L’annonce sera officielle d’ici quelques jours lors d’une conférence de presse.

Le cri de désespoir des restaurateurs

Si ce n’est pas le 20 janvier, quand pourront ouvrir les restaurants et bars ? Les restaurateurs n’en peuvent plus de l’ascenseur émotionnel et de l’effet yo-yo. Pour Hubert Jean, Président de l’UMIH Restauration, il réclame coûte que coûte une date. Dans une interview accordée par Franceinfo : « Si ce n’est pas fin janvier mais le 31 mars, qu’ils nous le disent et qu’ils nous accompagnent jusque-là. Pour l’amour du ciel, qu’on nous donne une date ».

Voir aussi  HORECA : Quel est le secteur le plus touché par la crise ?

Pour Philippe Coudy, Président de l’UMIH de Seine-Maritine, les restaurateurs ne sont pas sources de contaminations. Dans une interview pour France 3 Normandie : « Les restaurants ne sont pas des vecteurs. La preuve aujourd’hui, la fermeture des restaurants montre que la contamination se poursuit. Les restaurants ne sont pas des vecteurs de contaminations, comme on a été désigné par certains experts ».

Pour Philippe Etchebest, chef étoilé et Meilleur Ouvrier de France, il avait peu d’espoir quant à l’ouverture probable des restaurants ce 20 janvier. Il dit à RTL : « Aucune surprise pour moi, avec tout ce qu’il se passe aujourd’hui, les fêtes, c’est évident qu’on ne pouvait pas être rouverts le 20 janvier ! ». Pour celui qui mène un combat, depuis quelques mois, pour la réouverture des restaurants, la cible est le Président français. Il dit « Bon sang, c’est quand même lui le patron, c’est lui le boss ! Faut qu’il tape du poing sur la table ! ». Il cible aussi le Ministre de la Santé, Olivier Véran : « Il n’a pas eu le courage de dire aux Français : « Restez chez vous ! », « Préservez vos ainés ! », et les conséquences aujourd’hui on va les payer ! ».

Le Président Emmanuel Macron va-t-il entendre le cri de désespoir des restaurateurs ? On le saura lors de la prochaine conférence de presse …

Crédit Photo : ©Belga