Confinement : la colère des chefs étoilés français

Le 28 octobre dernier, le président Emmanuel Macron annonçait un second confinement pour contrer la deuxième vague de la pandémie. De nombreux secteurs, dont l’hôtellerie et la restauration, sont de nouveau paralysés. De nombreux chefs étoilés français ont exprimé leur mécontentement.

Vives réactions des chefs étoilés

Quelques jours seulement après l’annonce du second confinement, de nombreux chefs étoilés ont exprimé leur colère. On retrouve ses coups de gueule sur les réseaux sociaux, les plateaux TV ou encore dans les interviews.

Eric Frechon, chef 3 étoiles de l’Epicure subit de plein fouet la crise. Il dit : « Nous avons un manque à gagner de 1,8 million d’euros depuis mars dernier, alors que nos frais fixes, hors personnel, continuent d’être prélevés ».

Pour Akrame Benallal, chef 1 étoile de l’Akrame, les effets du premier confinement se font toujours ressentir. Il dit : « C’est un deuxième coup de massue alors que nous n’avons toujours pas digéré les effets du premier ».

Guy Savoy, chef 3 étoiles et élu pour la 4ème fois « meilleur restaurant au monde », dans une interview accordée à l’Opinion Internationale, ne comprends pas cette décision : « L’hygiène est une donnée de base de mon activité, et je la fais scrupuleusement respecter ! Tous les quinze jours, tous mes collaborateurs sont testés Covid. Je le répète : aucun n’a été et n’est malade. Et pourquoi ? L’hygiène fait partie de l’ADN de notre métier ! ». Guy Savoy estime que : « Les restaurants qui vont le mieux fonctionner désormais, ce sont les Restos du Cœur, face à l’explosion de la pauvreté ».

Voir aussi  Diamond lance une nouvelle gamme de produits pour garantir la sécurité du personnel et de la clientèle

Le coup de gueule le plus célèbre est celui de Philippe Etchebest, chef 2 étoiles et Meilleur Ouvrier de France. On le retrouve sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste ou encore dans le documentaire « Réseau d’Enquêtes » de France 3.

Les start-up viennent en aide aux chefs étoilés

Avec les mesures gouvernementales qui paralysent ce secteur, les chefs étoilés préfèrent trouver des solutions pour maintenir leur activité.

Le PDG de Zenchef a d’ailleurs adapté ses offres (Click and Collect et logiciels de réservation) pour les chefs étoilés. Guy Savoy propose son célèbre plat signature « la soupe d’artichaut truffée » en livraison via son second établissement La Chiberta. D’autres chefs étoilés s’appuient sur les offres de livraison à domicile comme Gregory Marchand, dirigeant du Frenchy, restaurant 1 étoile avec TipToque ou encore David Toutain, chef 2 étoiles, avec MyBeezBox. Christophe Hay, chef 2 étoiles de l’établissement La Maison d’à côté, a continué de régaler ses clients locaux avec l’outil développé par NoShow.

D’autres réinventent de nouveaux concepts pour sauver leur activité, comme Michel Sarran, chef 2 étoiles et juré dans Top Chef. Depuis le 26 décembre, ses croques-monsieurs sont disponibles en Click and Collect ou en livraison à domicile.

Crédit Photo : ©Ilyafoodstories